On a tous un jour eu envie de rentrer dans l’un de ces Parcs des expositions, comprendre comment un parc expo pouvait se transformer l’espace de quelques heures en défilé pour soubrettes et autres amateurs du rince l’œil. Plus gonzo que vraiment porno, Maadiar  a finalement décidé de partir en (qué)quête du Graal auprès de Fabienne Soumise, Anaïs Hills et quelques motards en manque de vidange. Récit d’une après-midi au Salon Eropolis du Bourget.

15 commentaires

  1. finalement, il semblerait que ce type de salon soit plus pathétique que érotique. Sans jugement de valeurs, on ne sent absolument pas de bonne humeur et de joie dans ce bd reportage mais plutôt une ambiance glauque entre voyeurisme, domination et mal-être.

  2. En même temps, il n’y a pas grand chose à dire d’un salon de l’érotisme dans un coin glauque…

    mais ouais une BD « Maadiar tire sa crampe » ça le ferait avec un spécial « Maadiar sauve la Lybie avec sa bite et son couteau. »

  3. Casbah Boy : « on ne sent absolument pas de bonne humeur et de joie dans ce bd reportage mais plutôt une ambiance glauque entre voyeurisme, domination et mal-être »

    C’est marrant moi j’ai plutot vu ça comme un reportage animalier, haut en couleur, rigolo etc. Evidemment, le fond est triste, mais la façon dont Maadiar traite le sujet me plait (rien que pour les plus-values, je valide). Après, chacun son ressenti, chacun ses attentes…

  4. à mon grand regret, j’y étais, et là je dois avouer que la description frôle la perfection.
    à noter que Fabienne soumise et su-per re-co-nai-ssable !!
    Great (blow)job !

    DdA

Répondre à Maadiar Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.