La chanson de l’année en Russie s’appelle Na Zare, elle a été enregistrée en 1987 et depuis qu’elle a été uploadée sur YouTube en avril 2019, elle cartonne. Sauf que personne ne sait pourquoi.

Il faut croire que la musique qui plaît aujourd’hui au pays de Poutine n’est pas si différente de celle que faisaient les jeunes russes à la fin des années 1980; un phénomène pas vraiment surprenant puisque c’est la même chose en France, en Angleterre et aux États-Unis. Mais là n’est pas la question. La question, c’est de savoir comment et pourquoi un morceau de 1987 a réussi à cumuler 500 000 vues en l’espace d’une journée ? On va essayer de comprendre, mais franchement, on n’a pas la réponse.

Au début des années 80 en Russie, Alliance, un groupe qui mélange le rock FM et la synthpop, débarque dans le but de squatter les premières places des charts. Sauf que l’on ne devient pas une star de la chanson comme ça, surtout dans un pays comme la Russie où le gouvernement et les services de renseignements ne laissent rien au hasard. Sans trop savoir pourquoi, Alliance se retrouve sur la liste noire du KGB des artistes considérés comme nuisibles par le régime communiste. Les claviers avaient-ils le pouvoir de vous transformer en capitaliste et en pro Ronald Reagan ? Le chanteur d’Alliance, Igor Jouravlev, explique d’ailleurs à ce site ne pas avoir compris cette décision : « Par rapport à ce que d’autres groupes écrivaient, nous étions si inoffensifs… Pour moi, cela reste une énigme.» Toute cette histoire n’empêche pas Alliance de suivre son bonhomme de chemin. Le groupe reçoit même la distinction du « meilleur disque européen » en 1993 lors du Midem, le marché international de l’industrie musicale, avant de se séparer.

Le destin d’Alliance semblait donc scellé à jamais. Mais ça, c’était avant 2018. Igor Jouravlev retrouve son claviériste Oleg Parataev, plus de 30 ans après leur séparation (Oleg avait quitté Alliance en 1987). Ce dernier met la main sur une vieille version d’un de leur clip pour la chanson Na Zare et décide de la mettre sur YouTube. Sans trop savoir pourquoi (merci les algorithmes), la vidéo dépasse les 500 000 vues en l’espace d’une seule journée. Le clip cartonne tellement que la firme américaine décide de le bloquer, pensant qu’il s’agit d’une vidéo piratée. Elle est remise en ligne quelques heures après et cumule aujourd’hui plus de deux millions de vues. Le seul problème, c’est que personne ne sait pourquoi Na Zare a aussi bien marché.

Tout ce que l’on sait, c’est qu’il s’agit là d’une bonne promotion, puisque les deux hommes ont reformé Alliance et ont sorti un nouveau disque le 19 avril 2019. Son nom : « Je Veux Voler ». Bref, tout ça ne nous dit pas pourquoi ni comment Na Zare est (re)devenu un morceau classique, 32 ans après sa sortie.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Shares