Onze ans d’attente pour All My Happiness is Gone, un titre qu’il sort sous le nom de Purple Mountains et uniquement disponible à l’achat chez les disquaires. La bonne nouvelle : un premier album devrait sortir cet été.

Au lieu de balancer sa nouvelle chanson sur les plateformes de streaming, David Berman a eu une autre idée : faire presser quelques vinyles et les distribuer chez les disquaires. Première réaction : « Merde, on va devoir attendre pour l’écouter ». Deuxième réaction : « Un mec va bien l’acheter et la mettre sur YouTube ». Mais finalement, ça sera dans une émission de radio, que l’on peut écouter en podcast ici jusqu’au 26 mai, que le titre est diffusé. Hourah !

Le retour de l’Américain dépressif après 10 ans de disette est une sacrée nouvelle, puisque franchement, on ne pensait jamais revoir le bonhomme sur le devant de la scène. Pour ceux qui écoutent encore « American Water », « Bright Flight » ou encore « The Natural Bridge », la recette n’a absolument pas changé. Et c’est à la fois réconfortant et déprimant. Welcome Back David.

2 commentaires

Répondre à silver palace Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Shares