C'est à l'occasion de leur concert à la Maroquinerie en novembre dernier qu'on a testé l'intérieur du cool de Bajram Bili. Le duo ne répond pas aux questions censurées mais raconte sa manière de travailler et de composer des morceaux. C'est déjà pas mal. Trois minutes pour vous convaincre, alors : cool ou pas cool ?

  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.