(C) Titouan Massé

A celles et ceux qui chercheraient encore des raisons de croire en l’Europe, le duo derrière Dame Area répond avec deux cartes d’identité : d’un côté, une Italienne exilée à Barcelone, de l’autre, un Espagnol ayant fricoté avec les Allemands d’Einstürzende Neubauten. Ensemble, ils forment ce bloc de béton EBM nommé Dame Area, de retour avec un troisième album précédé d’un single qui devrait bastonner toutes les cloisons de clubs mal insonorisés.

(C) Titouan Massé

Qu’ont en commun des groupes comme Chrisma, Nova Materia, Boy Harsher, Techno Thriller, Succhiamo, Hyperculte ou encore Deux, outre le fait qu’ils sont tous géniaux, chacun dans leur genre ? Ils sont tous… deux. Des duos donc, qui font la pair. L’autre liant historique entre tous ces projets n’ayant pas évolué au même moment sur la frise chronologique de la musique déviante, c’est qu’ils font tous un peu penser à Dame Area, un autre projet deux-places dont on pourrait dire qu’il donne une bonne idée du son européen, si tant est que celui existe.

Dame Area, c’est Sylvia Konstance, une Italienne ayant fui les spaghettis et Mario Draghi pour s’installer à Barcelone, et Victor L. Crux, un Ibérique radical ayant notamment collaboré avec Nurse With Wound et Einstürzende Neubauten. Rien que cela suffit à comprendre que pour les mariachis et les refrains, faudra repasser. A la place, une EBM hybride pas répulsive pour les rockeurs dont le nouveau titre La Nueva Era donne un bon aperçu tout au long des six minutes que dure le voyage GPS entre Technoland et Movida City.

Le troisième album, calé pour le 26 septembre en version digitale, promet de raconter n’importe quoi sur ce projet mutant; c’est même son nom d’ailleurs : « Todo La Mentira Sobre Dame Area », à traduire par « Tous les mensonges sur Dame Area ». La vérité, c’est qu’avec des musiques comme celles du duo, il sera difficile de rester clean en soirée. Comme disait feu Alain Kan, « heureusement qu’en France on ne se drogue pas« .

Dame Area // Todo La Mentira Sobre Dame Area // Sortie le 26 septembre chez B.F.E Records
https://damearea.bandcamp.com

3 commentaires

  1. non.
    bah non toujours pas.
    j’ai rien là.
    pourtant je sors d’une session emily bloom.
    vous avez vraiment des gouts à chier c’est pas possible.
    ça doit être en relation avec votre tendance à la soumission je sais pas.
    je retourne boucler sur le dernier Mount Desert.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

partages