Little Richard, architecte de la sauvagerie dans le rock’n’roll américain

En 2012, Guillaume Gilles présente une thèse de doctorat en musicologie à l’université Paris-Est Marne la Vallée, consacrée à Little Richard et à son impact sur les représentations de la sauvagerie dans le rock’n’roll américain des années 50. Alors que le pianiste est mort ce samedi 9 mai 2020, à l’âge de 87 ans, nous publions avec son accord ce pavé biblique dans sa quasi intégralité, afin de rappeler aux profanes à quel point Richard fut cette “étoile brillante”, pour reprendre les propos de Bob Dylan rendant hommage à celui qu’on surnommait The Architect of Rock and Roll”.
Lire l'Article