Le duo déprimant écossais, dont le dernier album studio « The Last Romance » date de 2005, est de retour pour ajouter un peu de tristesse à une année déjà bien lugubre avec un nouveau disque, et une pochette immonde. Merci les gars, on avait vraiment besoin de ça. 

J’aime beaucoup ce passage d’Aidan Moffat à propos de sa dépression : « Je n’arrivais plus à bouger. Je tremblais, j’avais l’impression que le monde avançait sans moi, et lorsque j’ai été chez mon docteur, elle m’a demandée si j’avais des idées suicidaires. Dans ma tête, j’ai eu un déclic. J’ai compris que c’était un vrai problème mais surtout, que l’on pouvait le régler. C’est pas que j’avais envie de mourir, c’est que je ne voulais plus être en vie. Il y a une différence très subtile entre les deux. »

En errant dans les rues grises de Glasgow, dès le matin, avec des canettes de Scrumpy Jack (du cidre bon marché) dans la poche de sa veste, et sans aucune perspective d’avenir, l’artiste a quand même trouvé la force de surmonter, avec le temps, ses problèmes. Arab Strap a fait une pause. Il a sorti des disques en solo (une dizaine, vous les avez pas écoutés, moi non plus). Arab Strap a refait des concerts. Puis, avec Malcolm Middleton, ils se sont dits qu’ils pouvaient essayer de mettre en boîte un nouvel album. Celui-ci s’intitule « As Day Get Dark » (putain Aidan, on pensait que t’allait mieux ?) et si vous êtes bien mentalement malgré une période qui donne envie de rester sous la couette à regarder des épisodes de Seinfeld, alors peut-être que vous allez êtes en mesure de pouvoir l’écouter jusqu’au bout sans appeler une hotline de soutien psychologique. Deux extraits sont d’ores et déjà en ligne : The Turning Of our Bones (un très bon titre, du Arab Strap qui fait du Arab Strab, comme AC/DC qui fait du AC/DC ou les Jesus And Mary Chain qui font du Jesus And Mary Chain) et le plus hasardeux Compersion Pt.1 (rassurez-vous, il n’y a pas de part 2 dans la tracklist). Mention spéciale pour la pochette qui donne envie de brûler son ordinateur. Livraison du colis prévu pour le 5 mars prochain.

Juste ici, la pochette et les deux titres en question. Et quand on écrit 15 ans, c’est entre leur dernier disque et celui-ci, on sait qu’ils sont remontés sur scène à plusieurs occasions entre temps. 

 

 

  •  
    119
    Partages
  • 119
  •  
  •  

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.