Enfin, deux chansons sont réellement inédites. Les autres ne seront pas forcément inconnues des fans.

On vous raconte l’histoire. C’est le 6 mars 1963, dans le New-Jersey. John Coltrane va en studio avec son quartet habituel : Jimmy Garrison à la basse, Elvin Jones à la batterie et McCoy Tyner au piano. Ils passent la journée à enregistrer et puis le soir, tout naturellement, John rentre avec les bandes auprès de sa (première) femme, Naima. Le lendemain, l’album « John Coltrane and Johnny Hartman » sort et le saxophoniste oublie (probablement) les enregistrements de la veille. Une question subsiste : pourquoi ?

Bref, comme on n’a pas la réponse, et que l’on ne l’aura jamais, on avance jusqu’à 2018, voire sûrement un peu avant. Les bandes de ces enregistrements oubliés ont été retrouvées par la famille de la première femme de Coltrane, qui les avait conservées. Deux théories : elle les avait rangées ce fameux soir du 6 mars 1963 et n’a jamais réussi à les trouver. Ou bien elle n’a pas aimé l’album et a tout fait pour que John ne les retrouve pas.

Parmi les 14 titres de l’album « Both Directions At Once: The Lost Album », deux sont réellement inédits : Untitled Original 11386 et Untitled Original 11383, sur lequel on peut entendre, chose apparemment rare, un solo à l’archet de Jimmy Garrison. On découvrira également une première version studio de One Up, One Down, et une version en trio, sans McCoy Tyner, du standard de Coltrane Impressions

L’album de John Coltrane « Both Directions At Once: The Lost Album » sortira le 29 juin sur le label Impulse!

2 commentaires

  1. also don cherry ‘home boy sister out’ Paris funk only released in France in 85 only on vinyl, now repressed today 33rpm & ceedee, buy it or go to the canal

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.