L’annonce a été faite sur le site officiel du fanzine le plus respecté de la sous-culture.

« C’est avec le cœur lourd que nous annonçons la fin de Maximum Rocknroll en tant que fanzine mensuel. Il y aura trois autres numéros dans son format actuel plus tard en 2019, et nous allons commencer à publier des critiques de disques en ligne aux côtés de notre émission hebdomadaire ». Telle est l’annonce passée ce weekend sur le site de Maximum Rocknroll, et ainsi donc se termine une aventure papier débutée en 1982, cinq ans après le lancement par Tim Yohannan d’une émission radio dédiée au punk et à ses dérivés. Ecrit et imprimé sans compromis pendant 36 ans, Maximum Rocknroll était peut-être l’un des plus vieux fanzine à ne pas avoir soit sombré dans l’oubli ni la tentation du commercial, puisqu’il assurait, grâce à un modèle basé sur le bénévolat, un contenu irréprochable dont étaient exclus toutes les têtes de gondole du genre.

Solide sur ses bases même après le décès de Tim Yohannan en 1998, Maximum Rocknroll fait certainement les frais comme une partie de la presse écrite d’une usure de son lectorat, ainsi que d’une concurrence acharnée d’internet où l’équipe de MRR se repliera dès à présent pour relayer une autre vision du monde, toujours aussi cloutée. Evidemment, si Minor Threat vous inspire davantage le nom d’une crème glacée que celui d’un groupe punk culte de Washington DC, vous pouvez passer votre chemin. Pour tous les autres, direction le site officiel pour continuer à se sentir moins con.

https://www.instagram.com/p/Bslk-QHHHI5/

 

 

  • 3
    Partages

4 commentaires

  1. y’aura tjrs max le ferrailleur rue anthonin Arthaud, on pourra tjrs toucher, sentir et lui chier dessus, c un bon c max.

Répondre à ALGERS-GO-Kart or NOT Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.