Difficile de croire qu’il se soit passé quoi que ce soit à Seattle avant Nirvana, pas vrai ? RVNG Intl. réédite "Music Works for Industry" de Marc Barreca 34 ans après sa sortie et avec dedans tout ce que la musique a, concrètement, d’inclassable.

Vous savez comme c’est les rééditions. Leurs dossiers de presse et les articles qui vont avec feraient passer Marco Polo pour le dernier des incapables. “Enfin, on l’a retrouvé ! Il avait depuis longtemps revendu ses synthétiseurs mais jamme encore à l’occasion sur les casseroles qu’il conçoit au fond de sa caravane”. Bref ! Marc Barreca vit toujours à Seattle. Il est juge-commissaire et continue de sortir des disques avec son ami K. Leimer (lui aussi réédité par RVNG Intl., sous son nom ou avec son groupe Savant dans lequel joue aussi Barreca).

Hors-circuit, dans tous les sens du terme. C’est ainsi qu’on pourrait décrire la musique de ce disque. Aussi peu dansant qu’il est minimaliste, « Music Works for Industry » est à mi-chemin entre la musique générative, Cluster et le « Fourth World » d’Eno et Hassell. Un créneau dans lequel vient de s’engouffrer Optimo avec la compilation Miracle Steps – Music from the 4th World 1983-2017.

Bonne nouvelle, donc ! Il y a encore des gens assez fous pour penser que le monde a besoin de ça. L’ambition ? Oh, elle est loin de pavaner avec sa petite découverte comme s’il s’agissait de la Huitième Merveille du Monde. Plutôt celle d’écrire la légende minuscule de tous ces musiciens sur lesquels on ne mettra jamais un visage et de les faire découvrir à ceux que ça intéresse, j’imagine.

Pour acheter le vinyle, direction le shop de RVNG Intl

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.