Connect
To Top

PASSAGES (EN FORCE) POUR PASCAL BOUAZIZ

Dans son recueil ''Passages'' paru aux Editions du Mot et du Reste, Pascal Bouaziz s'inspire de la lecture d'Haïku pour filer des kicks à la neurasthénie. Résultat de kilomètres de métro quotidiennement avalés pour se rendre à son vrai boulot, le livre est cette alternative poétique à Candy Crush Saga qui devrait ravir le misanthrope qui sommeille en vous sur la ligne 13. 

Comme avec Mendelson ou encore son projet Bruit Noir, Pascal Bouaziz manie le verbe avec simplicité et incision pour déployer ses états d’âme et étouffer avec force l’allégresse. Entrer dans un morceau comme dans un livre de Bouaziz, c’est retrouver la brutalité de l’impuissance et de l’absurde avec son habituel humour noir et son sarcasme. Extraits :

« Bizarre
Aucun syndicat n’a jamais réclamé
Le droit à l’hibernation »

« Le nombre de fois où tu croyais que je te méprisais
Alors que je pensais tout simplement
à autre chose »

« Sur la route
Je fais toujours attention aux motards
Ce n’est pas tellement eux que je protège
Je ne pourrai pas supporter un gramme en plus
De culpabilité »

Pascal Bouaziz // Passages // Edition Le Mot et le Reste
http://lemotetlereste.com/litteratures/passages/

1 Comment

  1. Dr Pute

    17 juin 2016 at 16 h 30 min

    mais encore ?

Laisser un commentaire

A lire aussi