Connect
To Top

On a trouvé le Nikola Tesla ardéchois et il s’appelle Jean-Christophe Dumas 

Le sachiez-tu ? Il existe une machine capable de produire de l’électricité de manière infinie, gratos et sans même bouger de chez soi : le résonateur « bidule ». En gros : une boule de métal immergée dans une bassine de flotte, électrifiée et censée produire plus d’énergie qu’elle n’en consomme.

Derrière cette invention SCIENTIFIQUE (difficile de juger, n’étant pas thermodynamicien et n’ayant pas tout bité), se cache un Ardéchois : Jean-Christophe Dumas. Un Nikola Tesla bricolo, entre génie incompris et savant fou. On l’a rencontré.

Comment avez-vous trouvé « l’effet Dumas », à la base de votre invention ?

Tout à fait par hasard, je suis un bricoleur de garage un peu chanceux. Je suis tombé accidentellement sur un phénomène naturel qui existe dans l’eau : la cavitation. Ce sont des bulles de vide qui s’effondrent sur elles-mêmes, en libérant une énergie colossale. Quand la bulle implose, vous obtenez une température équivalente à la surface du soleil, environ 4000 degrés. Vous pouvez envoyer une balle de tennis en orbite avec une bulle de cavitation tellement c’est puissant ! Dans la nature, la crevette-mante utilise la cavitation pour chasser, en faisant bouillir de l’eau pour frapper. Elle peut casser les jambes d’un baigneur ! Autre exemple, la crevette-pistolet : elle utilise à la fois l’onde de choc et la chaleur pour tuer sa proie.

Vous êtes une sorte de scientifique artisanal ?

Oui, on appelle ça un hacker, un petit malin. Le génie humain se manifeste mieux quand on n’a pas de moyens. Ça nous oblige à nous creuser les neurones pour trouver des solutions que les autres ont facilement. C’est pour ça que la bricole a plus d’avenir que la science hardcore. Le premier ordi est né dans un garage, un peu comme beaucoup de groupes de rock en fait.

Est-ce que – comme dans la musique – les chercheurs sont obligés de créer en indépendant pour éviter de se faire bouffer par le grand capital ?

Si jamais vous n’êtes pas plus malin que les grosses entreprises, elles vous bouffent vos idées et ne vous payent pas. C’est pour ça que j’ai mis mon procédé sur Internet, j’aurais trouvé dommage qu’il soit enterré par un grand groupe. Et puis un gros fuck à EDF ! Je doute qu’ils me prennent au sérieux… Mais s’ils m’écoutaient, je leur dirais que dans la vie on a tous les droits sauf celui d’être con ! Tôt ou tard, une invention les tuera. Ça leur pend au nez, s’ils ne veulent pas reconnaître les inventeurs comme moi. Ils ont un merdier monstrueux sur les bras : 50 centrales nucléaires qui piquent du nez, tombent en ruine et menacent la population. Mais putain ! Il leur suffirait juste d’optimiser le rendement de l’effet Dumas. Si on a pu dégager 117% d’excédent d’énergie, on fera 1000% ! Dans l’histoire de l’humanité, ça commence toujours comme ça. Les premiers avions volaient sur 100 mètres, maintenant ils font trois fois le tour de la Terre sans bisquer. Il faut toujours un type pour enfoncer le mur de l’impossible.

Vous expliquez avoir créé une source infinie d’énergie, vous rendez vos plans disponibles à tous et vous prétendez vous battre pour le « bonheur » humain et universel. Jean-Christophe Dumas, êtes-vous un dangereux bolchévique ?

Haha ! Bolchévique peut-être, mais pas dangereux… Je suis un chercheur antisystème. On a une élite pourrie, jusqu’à la moelle. Tout est basé sur la compétition : les plus agressifs arrivent en haut de la chaîne alimentaire. Les plus violents, les plus vicieux, les plus pervers. Les plus intelligents aussi sans doute. Seul problème : ils perdent au passage leur sens moral, leur âme et leurs couilles. Et quand je parle de bonheur, je pense en fait aux conditions de vie optimum. C’est con à dire, mais les gens peuvent tout avoir, sans être heureux. Regardez Marylin Monroe, elle avait tout : riche, belle, célèbre et tous les hommes à ses pieds. Eh ben, elle s’est suicidée aux barbituriques. Si j’avais une prétention, ça serait un peu comme Hugo Chávez : il voulait faire couler le pétrole dans la rue, moi j’aimerais faire couler l’énergie libre. Mon idée, c’est de diffuser l’effet Dumas pour que tous les bons prolos du monde s’en emparent. 

« L’effet Dumas », c’est un peu un doigt d’honneur à la première loi de la thermodynamique, quand même ? [« Lors de toute transformation, il y a conservation de l’énergie. » Go sur Wikipédia si – comme moi – vous voulez faire semblant d’avoir compris] 

Non ! Le principe de conservation a une faille, il ne s’applique qu’à un système fermé. Or, avec mon invention, le système est ouvert. Tous mes détracteurs se reposent sur l’idée que je crée de l’énergie à partir de rien… Je n’ai jamais dit ça ! Moi, je ne fais qu’extraire l’énergie contenue dans l’eau. J’ai trouvé le moyen d’utiliser l’eau comme carburant, point barre. 

« Aucun risque avec mon invention, à part se brûler la main. »

Vous n’avez pas peur qu’on vous traite d’allumé utopiste ?

Au contraire, je le prendrais comme un compliment. Je préfère passer pour un hurluberlu que pour un mouton conformiste. J’ai simplement mis un plan de montage sur Internet, librement accessible. Je n’ai pas fondé de secte, pas écrit de bouquin… On ne peut pas dire que j’ai ramassé des royalties par millions : je vis avec 1 500 euros par mois. Tout ce que j’ai fait, c’était par pur idéalisme. Si j’ai tort, il n’y a aucune raison de m’attaquer, je suis juste un guignol de plus. Pourquoi s’acharner des années sur un mec dans l’erreur ? Faudrait vraiment être con. Ou alors j’ai raison et je tiens tête à un système.

Et quand on vous qualifie de complotiste, vous répondez de la même manière ?

Moi, je n’en ai plus rien à foutre, je ne réponds pas. Je fais peu de cas des gens qui se foutent de ma gueule. Sur Facebook, un groupe d’environ 110 profils attaque régulièrement notre page. Les trolls ne sont rien de moins que des chiens de garde du système. Ils n’agissent pas sans raison, on leur donne des directions, on les briefe. Les lobbies nous surveillent de près, ils essayent de nous infiltrer. Il y a des systèmes de trolling très sophistiqués sur Internet. Vous saviez que le ministère de l’Intérieur était le premier à les utiliser ?

Sinon, pour conclure, il n’y a vraiment aucun risque d’accident avec votre machine ? Même si on est un peu con ? 

Il n’y a aucun risque, à part se brûler la main. On ne peut pas s’électrocuter, l’énergie est sans cesse convertie en chaleur. Un gars qui fait chauffer son café peut se cramer de la même façon. Si certains avaient réussi à se suicider avec mon invention, on m’aurait déjà mis en prison. Claude François, c’était pas moi ! Et l’avantage avec mon invention, c’est qu’il n’y a aucun déchet, aucune radiation, que dalle : je bois la flotte après chaque expérience et je n’ai aucun pète de santé !

C’est où ? Au Grau-du-Roi.

Extrait du nouveau numéro de Gonzaï spécial Gaule Underground, en vente partout.

Gaule

 

15 Comments

  1. Lick tes idoles

    25 juin 2017 at 9 h 37 min

    thurston c’est pas parceque t’a divorcer (y a pas mal de temps) & kta sabordé syr, qu’il faut garder la MOUSSE-TACHES.

  2. JD Hoog

    26 juin 2017 at 12 h 30 min

    Du grand n’importe quoi, comme depuis 3 ans. Juste 2 choses parmi tant d’autres (il y a une contre vérité ou un mensonge à chaque ligne, alors je vais au plus pitoyable) :
    1/ « On ne peut pas s’électrocuter, l’énergie est sans cesse convertie en chaleur. Un gars qui fait chauffer son café peut se cramer de la même façon. »
    Ah bon??? Et ce n’est pas de ce que fait un grille pain ou un radiateur électrique? Pourtant je vous garantis que si vous touchez la phase et le neutre, vous allez chanter (pas longtemps il est vrai). Alors en plongeant phase et neutre dans de la flotte, autant dire que vous avez toutes les chances de vous électriser (au mieux). Lire des inepties pareilles, c’est criminel.

  3. JD Hoog

    26 juin 2017 at 12 h 31 min

    2/ « Le principe de conservation a une faille, il ne s’applique qu’à un système fermé. Hors avec mon invention, le système est ouvert. »
    Ouvert sur quoi??? Ah sur ça?? :
    « Moi, je ne fais qu’extraire l’énergie contenue dans l’eau. »
    Donc c’est bien un système fermé, et vous pipeautez vos mesures (comme ça a été maintes et maintes et maintes fois montrées…). Et à votre avis, il faut combien d’énergie pour réaliser la séparation des molécules d’oxygène et d’hydrogène? Non, juste par curiosité, pour voir où est votre niveau…

    Conclusion : par pitié, arrêtez de croire que les méchants lobbyistes vous en veux parce que vous menacez leurs profits, les industriels n’en n’ont qye faire de votre petite boule pathétique. Il s’agirait surtout de respecter un peu la science, et tant que vous n’admettrez pas que vous vous foutez de la g*** des gens, désolé moi je n’abandonnerai pas (fallait pas me bannir de votre page, j’ai la rancune tenace désolé pour vous).

    • RAYMOND GABRIEL

      28 juin 2017 at 8 h 26 min

      Lettre ouverte à Mme Geneviève Kindt, présidente d’UFC – Que Choisir – Ardèche.
      Madame, je souhaite réagir au commentaire que vous avez laissé suite à la diffusion d’une vidéo relative au fameux Effet Dumas Energie Libre que je reproduis ici : « Tellement bien, révolutionnaire, pourvu que ce ne soit pas étouffé : on touche là aux gros capitaux, à l’éffondrement de ces mandarins boursiers: Partageons massivement » Massivement, soit 6 commentaires et 93 partages à ce jour sur plus de 15000 « likeurs » de la page Effet Dumas, je vous épargne le calcul en pourcentage : le moins qu’on puisse dire c’est que votre injonction n’est guère suivie d’effet et c’est tant mieux.
      Si je vous écris, c’est qu’en faisant une fausse manœuvre, le hasard a voulu que je me retrouve sur votre page et que je découvre votre fonction de présidente de l’UFC-Ardêche. Vous m’accuserez peut être que ce ne soit pas un hasard, puisque Pierre Antoine Courouble, interviewé, assène avec ses amis depuis des années qu’une armée de trolls rémunérés par les lobbies du nucléaire et du pétrole tentent de saborder la « révolutionnaire » œuvre de JC Dumas, à savoir « offrir au monde entier » un procédé qui permet de fabriquer facilement de l’énergie gratuite. Je ne fais que reprendre les termes. Votre commentaire n’a certes pas été fait au nom de l’UFC, mais je me demande comment les spécialistes de cet organisme qui décortiquent les innovations techniques et autres produits de consommation pour en déjouer les pièges et aider les citoyens à s’y retrouver réagiraient à votre prise de position ! JC Dumas prétend donc avoir inventé un engin qui produit plus d’énergie qu’il n’en consomme. Je ne vais pas vous faire le coup des lois de la thermodynamique qui disent que c’est impossible, puisqu’il est des lois dont il faut s’affranchir. Les expertises dont il se prévaut ont été fermement démontées par des physiciens (et même des « experts » qui étaient présents !) ? Qu’importe : ce sont des trolls, bien sûr. Avez-vous remarqué cette obsession du propagandiste Courouble à leur propos ? Avez-vous perçu à quel point cette victimisation obsédante et ce complotisme sont indispensables au discours ? Peut être vous demanderez-vous ce qui peut motiver ces trolls à contredire la propagande obscène de ces inventeurs ? La réponse est simple : le sujet de l’énergie est absolument crucial pour le devenir de l’humanité. Mais il n’y a presque personne qui sache ce qu’est 1 Watt, tellement nous sommes conditionnés, et de fait complices, pour en consommer. Un inventeur nous promet le bonheur dans la gratuité ? On fonce dans le panneau en invoquant « les mandarins boursiers ». Si c’était si simple ! Si on suppose
      une seconde que l’Effet Dumas existe bien, avec son minuscule 116% de « surunité », que cela signifie t’il dans nos vies, à part une formidable révolution scientifique et une remise en cause profonde de tout ce que nous savons ? Rien ! Pour que cette « invention » induise cette révolution énergétique, il faudrait que cette « surunité » monte à 400% au minimum pour commencer à tenir ses promesses. Je vous passe les détails techniques, mais quand on veut faire de l’électricité avec de la vapeur avec un engin qui consomme de l’électricité, c’est ainsi. Sans compter ceux que l’hypothèse d’une énergie infinie et gratuite effraient en ce qu’elle serait porteuse de troubles dont on n’ose imaginer la portée pour l’humanité. Pour le moment, un JC Dumas qui affirme modestement chauffer sa maison avec son bidule est juste un menteur. Il n’existe aucun, j’insiste, aucun témoignage réel et avéré que cette invention tient les promesses assénées. De fait, JC Dumas et ses associés inversent la charge : ils contribuent à l’ignorance des réalités énergétiques en répandant des mensonges pour leur petite gloire locale : ce sont eux les trolls !
      Que Choisir, donc ? La croyance et le mensonge ? Bien à vous.

  4. jean christophe dumas

    27 juin 2017 at 14 h 36 min

    coucou jean-damien muller, t’à l’air nerveux, on dirait que ça t’empèche de dormir…c’est toujours un plaisir de te voir te déchainer sans succès depuis 3 ans, faut bien que tu mérites ton cheque de petit lobbyste, tes arguments sont toujours aussi bidons face à la douzaine de tests diffusé sur notre page FB , en plus t’es hors-sujet, tu parles même pas de cavitation pourtant au coeur de l’affaire? trouve toi une copine et un vrai boulot, ça ira mieux tu verras 😉

    • RAYMOND GABRIEL

      27 juin 2017 at 20 h 12 min

      salut vilain menteur ! tu mens plusieurs fois ! tu mens ! quand tu racontes que des trolleurs rémunérés par les lobbies attaquent ta misérable page, tu sais très bien que tu mens. Qui crois tu impressionner sinon toi-même en assumant une pareille bêtise ? Tu mens ! les trolls que tu « dénonces » ne sont rien d’autre que des gens qui touchent un peu leur bille en physique et que toi et ton ami Courouble avez proprement censurés de votre page Fb parce qu’ils posaient des questions. Tu mens, et tu te glorifies pour ton invention toi et tes petits copains. Tu mens ! Quant aux tests que tu publies sur ta page, c’est de la fumisterie en barres, démontée à chaque fois. Tu es passé de la fusion thermonucléaire au nombre d’or (tu te souviens au moins, c’est pour ça que tu m’as viré de ta page !) puis la cavitation des crevettes plus récemment ! Ah c’est dur d’être un gros menteur !

    • Olivier

      27 juin 2017 at 23 h 19 min

      Plutôt que de publier sur Facebook, publie les dans des revues scientifiques a comité de relecture si vraiment ça vaut quelques chose ta bouboule bouillotte. Pour le moment c’est zéro, notament en terme de replicabilité….

    • Ptaah

      28 juin 2017 at 8 h 31 min

      On est juste des millions à lire et sans réagir c’est pas une personne ou 110 trolls, vous êtes juste hallucinant de bêtise qui abusez de la faiblesse des crédules.
      Comme à ce stade là ça ne peut plus être que de la malveillance, je ne vous souhaiterai même pas de cordialités Mr Dumas.

  5. JD Hoog

    27 juin 2017 at 19 h 58 min

    Douzaine de tests, aucun avec les mesures de températures correctes. Donc autant dire qu’on pourrait trouver un « rendement » de 1000% si on veut. Mais une vraie chaîne d’acquisition étalonné et certifiée, ça vous passe au dessus.
    Quant à la cavitation, là c’est juste de la guignolerie. Vous ne savez même pas ce dont il s’agit.

    Bref, trouvez-vous VOUS un vrai boulot, moi on me paye pour faire des brevets d’inventions industrialisables, pas de trucs qui ne fonctionnent pas.

  6. moustache @ la Andy W.

    27 juin 2017 at 20 h 59 min

    alors, si on zieute sa ‘page’ on se brûle?

  7. test327572

    28 juin 2017 at 10 h 41 min

    L’escroquerie Dumas va bien au-delà de la simple incompétence scientifique. Le 15 Avril 2016, les auteurs de la page facebook publient des données expérimentales censées prouver que « le résonateur viole apparemment les principes de la thermodynamique ». Cette conclusion vient en réalité d’une mauvaise compréhension des rudiments de la physique, les auteurs confondant chaleur et température et s’extasiant de voir leur thermomètre continuant à monter alors que la puissance électrique diminue (suivant la célèbre blague du pilier de bar qui descend une chope, une pinte, un demi, un shooter et s’étonne d’être de plus en plus ivre alors qu’il boit de moins en moins).

    J’ai répondu à leur message en expliquant que, même en admettant leurs données telles quelles, on parvenait à une conclusion différente et en leur demandant de m’indiquer mon erreur ou de publier un erratum.

    Les auteurs m’ont proposé de refaire les expériences en ma présence (alors que j’admettais leurs données). Le Samedi à 10h, n’ayant pas obtenu de réponse à leur message posté la veille à 17h ( ?!), les auteurs ont eu la sortie suivante :

    « Vos réticences à répondre présentement contraste tout de même avec votre réactivité, jusque avant la proposition ci-dessus. Sans doute avez-vous eu les occupations propres à votre âge, qu’il nous plairait d’avoir encore, et comprenons que vous soyez occupé en plus charmante compagnie que la nôtre. Nous vous conservons donc le bénéfice du doute en raison de nos âges respectifs… »

    De la part d’un collectif qui s’indigne de ne pas être écouté par la communauté scientifique, l’argument d’autorité est particulièrement cocasse…

    Par la suite, l’intégralité de mes messages et critiques ont été supprimés. A ceux qui ont demandé pourquoi la discussion avait disparu, les auteurs ont répondu que c’était suite à mon refus de les inviter au laboratoire pour refaire des manips dont j’avais admis les résultats.

    J’ai pour ma part sauvegarder l’intégralité de nos échanges et je peux les transmettre à qui veut se faire une idée de l’ampleur du désastre Dumas.

  8. le Torse

    28 juin 2017 at 18 h 35 min

    la BOMBE elle SAUTE quand sur nos gueules . QUAND, C’est A dire MAINTENANT.

  9. pas chiche

    28 juin 2017 at 20 h 55 min

    may day may day (on n’est en juin) passons, y’a pas un truc pour soulever les conteneurs/bennes a ordures qui sont tomber a terre par le vent sur le Larzac, les vaches beuglent aussi, y’a pas un fusil

  10. karl rot

    30 juin 2017 at 12 h 03 min

    #trolls #definition Et quand on vous qualifie de complotiste, vous répondez de la même manière ?

    Moi, je n’en ai plus rien à foutre, je ne réponds pas. Je fais peu de cas des gens qui se foutent de ma gueule. Sur Facebook, un groupe d’environ 110 profils attaque régulièrement notre page. Les trolls ne sont rien de moins que des chiens de garde du système. Ils n’agissent pas sans raison, on leur donne des directions, on les briefe. Les lobbies nous surveillent de près, ils essayent de nous infiltrer. Il y a des systèmes de trolling très sophistiqués sur Internet. Vous saviez que le ministère de l’Intérieur était le premier à les utiliser ?

  11. danone pour les chiens

    30 juin 2017 at 13 h 31 min

    heureux dieu le pépére qu’il y ait des choses drôles, sinon on s’enmerderait a lire des trucs abstacts abrasifs

Laisser un commentaire

A lire aussi