Il est en effet invité très tôt dans les cercles littéraires de Mary Louise Aswell et Georges Davis. Bennett Cerf, le directeur de Random House, accepte de publier son premier roman Les Domaines

Il est en effet invité très tôt dans les cercles littéraires de Mary
Louise Aswell et Georges Davis. Bennett Cerf, le directeur de Random
House, accepte de publier son premier roman Les Domaines hantés (1948), qui connaît d’emblée un vif succès. La même année, il fait la connaissance de Jack Dunphy,
lui-même écrivain, qui sera le compagnon de presque toute sa vie. Les
dix années suivantes les voient séjourner longuement en Europe. En 1951
paraît La Harpe d’herbes
qui évoque son enfance en Alabama auprès de ses cousines qui l’ont
élevé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.