LETZ ZEP
Royco Minute Zep

L’avenir de la musique, c’est la nostalgie de ce que l’on n’a pas vécu. Le constat glace le sang. Mais à l’heure où les bons groupes vivants doivent supplier les gérants de salles de concerts à genoux pour obtenir deux tickets-boisson qui n’ouvrent même pas droit aux alcools forts (ne parlons pas de rémunération, le concept est devenu anachronique), il y a des gens prêts à payer 90 euros pour assister au show d’un tribute band.
Lire l'Article
Partager