ARCTIC MONKEYS
Sueur et tranquillisants

Pascal, dans ses “Pensées”, parle du divertissement comme d’un moyen pour l’homme d’échapper à l’ennui, et donc à Dieu. En s’ennuyant, l’homme se recentre sur lui et prend conscience de sa finitude, de la mort et du fait que Dieu est sa seule solution face à la vanité de son existence, et la seule issue du salut de son âme. L’expression ennui mortel vient d’ailleurs peut-être de là ?
Lire l'Article