Lire l'Article

MGMT
Voyage au bout de l’ennui

Trois ans à attendre le successeur de « Congratulations ». A presque 70 ans, je peux assurer que ce sont les années les plus longues de ma vie… Jamais je n’avais autant attendu un disque depuis « Maurice Chevalier chante Paris ». Avant même d’avoir écouté« MGMT », troisième disque du groupe éponyme, je sais que je vais avoir plein de choses intéressantes à raconter.
Lire l'Article
Partager
Lire l'Article

THE STROKES
Connerie à Durée Déterminée

Face au barouf qui entoure la sortie de « Comedown Machine », difficile de savoir qui, des fans ou du groupe, s’avère le plus méprisable. Les uns, pour cet amour un peu crédule de la médiocrité faite profession, ou ces autres, pour l’opportunisme qui plane sur ce cinquième album ? Tant qu’à faire et en attendant le droit à l’euthanasie, mettons les tous dans le même sac, faisons un nœud et jetons le tout à la flotte.
Lire l'Article
Partager

HOORAY FOR EARTH
Hip(ster) hip(ppie) hourrah

Tour à tour hypnotique et complètement impersonnel, vulgairement mainstream et profondément indie dans son ADN, le premier album du new-yorkais cristallise en 40 minutes la pop synthétique telle que les nostalgiques des Beach Boys n’en écoute plus depuis l’industrialisation du préservatif. « True Loves » n’est d’ailleurs rien d’autre que ça : le gout d’une capote en plastique avec de l’amour à l’intérieur.
Lire l'Article
Partager