Avec son nouvel album, Girl Ray signe la fin de l’indie et de l’adolescence

On vous prévient de suite, enfouie dans les prochaines lignes de ce papier vous trouverez les noms de Metronomy, Rihanna, Madonna et Ariana Grande… Là, vous venez de relever les yeux d’une vingtaine de centimètres histoire de vérifier que vous étiez bien sur Gonzaï. Et c’est le cas ! Si nous citons ces artistes, ce n’est évidemment pas pour vous inciter à remplir l’espace commentaires — même si, avouons-le, vous savez y faire. Plutôt, parce que tous, sont sortis de la bouche de Poppy Hankin, l’un des trois visages du groupe Girl Ray, qui vient juste de publier “Girl”, un deuxième album qui montre une mutation (pas si radicale) de sa musique.
Lire l'Article