Lire l'Article

CLOTHILDE
Salut les copines

A écouter les récentes sorties du label Born Bad, on est parfois en droit de se demander si JB Wizzz ne passe pas davantage de temps à la décharge publique qu’en studio. Non pas que le Saint patron du rock français ait du ciment dans les oreilles ou plus assez de cartouches pour étoffer la discographie du label – c’est même tout l’inverse – mais après le « Spielt Noise Boys » de Stephan Eicher ressorti de la cave et la B.O. du « Mariage Collectif » de Jean-Pierre Mirouze publiée après 40 ans de silence, c’est au tour d’une mystérieuse chanteuse d’être sortie du frigo. Et effectivement, Clothilde, sans être la poubelle pour aller danser, méritait mieux que le marteau-pilon…
Lire l'Article
Partager