CHRIS TAYLOR
Ours (bi)polaire

La pudeur prend souvent des chemins détournés : se raconter des histoires semble parfois préférable au misérabilisme racoleur. Dans son premier album solo sous le nom CANT, Chris Taylor a voulu prêcher le faux pour enregistrer le vrai. Accompagné en studio par George Lewis Jr, il a pu en tirer une confession érudite mais limpide. Une honnêteté rodée à toutes épreuves, même (surtout) à celle de l’interview.
Lire l'Article
Partager