Mixé et produit par le toujours aussi affuté Rubin Steiner, le troisième album des Bordelais devrait vous faire l’effet d’une coconut tombée sur le coin de la tête. Loin, très loin, des albums enregistrés dans des squats par les gilets jaunes du rock.

Funk-punk, post-punk tropical et disco noisy. Depuis 2015, c’est un peu le son du clairon de Sweat Like An Ape ! (SLAA pour les intimes) et si vous avez parfois l’impression d’écouter le Papayou de Carlos joué en accéléré par la Colonie de Vacances, c’est normal. Dans un pur style 130BPM et batteries au plancher, ils reviennent le 10 mai avec « Spells that rhyme », nouvel album signé chez les historiques de Platinum. L’occasion de danser avec Jarvis Cocker (piste 5) ou des druides (piste 10). Entre les deux, une certaine idée du rock comme on le pratiquait au vingtième siècle : avec des instruments. A l’horizon, un énorme tapis de course pour tout accélérer et passer les chansons du groupe en mode accéléré avec, en résumé, du bon disco-punk africain comme on imagine qu’il doit se jouer à Brixton – si cela est possible.

Le groupe sera en concert au Krakatoa à Bordeaux le 23 mai avec Francky Goes To Pointe A Pitre et Rubin Steiner.

https://sweatlikeanape.bandcamp.com/

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Shares