LP DIVISION NUIT.

15.00

(frais de port compris pour France métropolitaine)

Vingt ans pile après les débuts du groupe français Rien, devenu culte depuis sa disparition en 2014, un nouveau groupe est né : Division Nuit. Gonzaï Records publie aujourd’hui avec fierté ce premier album, au format vinyle, avec des textes du poète Jull mis en musique par une partie des acteurs historiques de Rien (Yugo Solo et Dos.3) et un quatuor à cordes.

« Sorte de musique de chambre à géométrie variable, dans l’obscurité, comme une chauve-souris virevolte sans jamais se cogner », Division Nuit ravive l’esprit de Rien tout en regardant plus loin avec, à la barre de cet album de combat, Jull, inspiré par Camus ou le Capitaine Alexandre (surnom donné à René Char pendant l’Occupation). Musicalement, la seule occupation dont il soit ici question, c’est celle d’un quatuor à cordes irriguant des textes arides évoquant l’armée des ombres de Melville et le terrorisme poétique sur 9 titres « à l’os », comme on dit.+

Catégorie : Étiquettes : ,

(frais de port compris pour France métropolitaine)

Vingt ans pile après les débuts du groupe français Rien, devenu culte depuis sa disparition en 2014, un nouveau groupe est né : Division Nuit. Gonzaï Records publie aujourd’hui avec fierté ce premier album, au format vinyle, avec des textes du poète Jull mis en musique par une partie des acteurs historiques de Rien (Yugo Solo et Dos.3) et un quatuor à cordes.

Quand le groupe Rien s’est suicidé en 2014, et que ses membres se sont évaporés à la suite d’une tournée mondiale qui les aura surtout vu sillonner la France, une partie du clan s’est finalement réunie, courant 2018. D’abord silencieusement, à la nuit tombée, comme un comité de résistance puis un peu plus fort, pour des séances studio organisées autour du poète Jull, présent sur les deux premiers albums du groupe, et auteurs de nouveaux textes qui cherchaient, simplement, des costumes à enfiler.

« Sorte de musique de chambre à géométrie variable, dans l’obscurité, comme une chauve-souris virevolte sans jamais se cogner », Division Nuit ravive l’esprit de Rien tout en regardant plus loin avec, à la barre de cet album de combat, Jull, inspiré par Camus ou le Capitaine Alexandre (surnom donné à René Char pendant l’Occupation). Musicalement, la seule occupation dont il soit ici question, c’est celle d’un quatuor à cordes irriguant des textes arides évoquant l’armée des ombres de Melville et le terrorisme poétique sur 9 titres « à l’os », comme on dit.

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “LP DIVISION NUIT.”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.