Gonzaï n°37 : spécial Paris underground

Noté 2.25 sur 5 basé sur 4 notations client
(4 avis client)

12.00

Numéro avril-mai 2021 de Gonzaï, spécial Paris underground : plus de 140 pages sur la résistance underground dans la capitale (livraison le 25 avril, frais de port compris)

AVANT : 

  • 24H heures avec Cemcem: Avec ses 250 000 abonnés sur YouTube, Cemcem – Cem Bal de son vrai nom – a poussé son personnage de branleur à un niveau d’absurdité rarement atteint dans l’histoire d’internet. On a donc été tuer le temps chez lui, dans le Jura.
  • Enigmes pop : Quel est le point commun entre Benjamin Biolay et Christophe Barbier ? Comment Aphex Twin a gagné 128 000 dollars avec des jetons numériques ? Et quel est le compte Twitter le plus génialement utile ? Tant de questions, tant de réponses…
  • La semaine noire d’Ariel Pink : Retour jour par jour sur les événements qui ont amené la coqueluche de l’indie rock américain vers la pendaison médiatique, suite à sa présence à la manifestation pro-Trump du 6 janvier 2021.

PENDANT : 

  • 100 pages sur le Paris résistant de 1920 à 2020 avec : les acteurs incontournables d’aujourd’hui (La Station, Petit Bain, Doxa Esta, A La Folie, Espace B), tous les rades pourris mais géniaux où la musique résiste encore, la story sur la Miroiterie, le conflit Paris-province expliqué par la sociologie, comment les migrations ont construit Paris, l’histoire du 18ième arrondissement selon le patron de la galerie P38, la mythique librairie Parallèles, les années Paris Dernière, dans les coulisses du Baron, l’art de Philippe Morillon, 10 disques de Parisiens têtes de chiens ou encore le Paris décadent de Jean Lorrain. 

 APRÈS

  • Poni Hoax, the end ? : En plus de 10 ans, Poni Hoax aura construit avec fracas une carrière ponctuée de quatre albums dont un dernier annonçant la fin. Des sommets à la gueule de bois, récit de guerre de ces anti-héros qui ont préféré perdre avec flamboyance que gagner dans la médiocrité.
  • Dans l’antre de Jean-Michel Nicollet : Grâce à ses illustrations, il a fait frissonner les amateurs de SF autant que de fantastique, travaillé pour Métal Hurlant ou la collection de livres Fais-moi peur. Il nous accueille dans son petit cabinet de curiosités où il laisse s’exprimer son obsession pour le noir, le bizarre et l’étrange.
  • Goblin, la nuit des orgues vivants : Ils viennent du prog, passeront par l’italo-disco et le heavy metal. Abominables, leurs albums ? Pas leurs bandes originales. Benoît Sabatier nous raconte. 
Catégorie : Étiquettes : , ,

4 avis pour Gonzaï n°37 : spécial Paris underground

  1. Note 3 sur 5

    WUNDER_ground pisse off!

    parisse underground, tout vos copaines/pines compilés, c tout! c pas grave, c juste débile! comme beaucoup de presse françaises, on se la coule douce, ou on se refilent les tuyos, sans desscendre de sa chambre…

  2. Note 3 sur 5

    albator

    Descends nous voir alors à l’occasion wunder…!

  3. Note 2 sur 5

    space temps!

    je ne culbute pas des momies! cretin ‘air’ animé!

  4. Note 1 sur 5

    birthday parti a la campagne

    ça tUrine en rond en bon plank plank, les beastie boys ont arrêter le papier même pour rouler leur oinj, stop c fini les infos de rien, les mecs/pines descendent dans la rue ouvrent les portes des boutiques sans paperasses des ‘biens informés/es’ qui s’entent le cramé! i’m not a renegade soundwave, ni un hooligan face, juste quelqu’un qui s’instruit seul sans ecole taf & qui ira certainement crever sans file d’attente.

Ajouter un Avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.