Un clip sale, deux Drags professionnels et un fond vert pour inviter les monteurs de la planète entière à détourner le titre "Envy", voila les ingrédients de Schlaasss pour casser l'internet sous-marin, et ça se regarde juste en dessous.

On va être sincère avec vous : on n’écoute pas Schlaasss au réveil et c’est même pas sûr qu’on emmènerait leurs musiques malaisantes sur une île déserte mais si on avait le choix entre l’intégrale de Bruce Springsteen et les meilleurs morceaux d’Elton John. Il n’empêche : les deux furieux qui composent le groupe ont ce petit truc en plus que 99,9% des projets français n’ont pas : un bon grain de folie qui passerait certainement crème en hôpital psychiatrique, mais qui détonne complètement dans la neutralité actuelle du music biz.

La preuve avec le clip qui suit, et où Schlaasss a prévu de grave buzzer juste avant le début d’une tournée au Japon qui les verra passer par Osaka, Tokyo et, espérons le, Fukushima. Charlie Dirty Duran et Daddy Schwartz ont pour l’occasion déclaré : “nous avons fait de la chirurgie esthétique et nous faisons de la musique américaine à présent. Le message est clair : nous avons besoin d’argent“. Reste à savoir comment ce #GrosBuzz pourra les aider à racheter Universal avant la sortie de leur EP en 2018.

A suivre par ici, si t’es pas dead d’ici là. 

2 commentaires

    1. Arrêtez de nous saouler ! Franchement, ça n’amuse personne. Je ne comprends même pas que Gonzaï perde son temps avec ce genre de machins, ni drôle et encore moins subversif. Trouvez un emploi et fermez vos gueules.

Répondre à shibuya-she, fuck china Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.