Et ça continue, "Polygondwanaland", c'est le nom du quatrième. Annoncé pour vendredi 9h00 heure locale (soit 23h demain en France métropolitaine), ces australiens fous ont réservés la méga surprise qui va bien avec.

Tout le monde connaît King Gizzard & the Lizard Wizard, et pour ceux qui ne le connaissent pas, il s’agit tout simplement du groupe de rock (avec le nom le plus pourri) le plus productif d’Australie. Leur style ? Un rock psychédélique énergique, entrecoupé de morceaux plus calmes, mais toujours très très perchés. Pour en revenir à l’album, c’est donc le quatrième publié en 2017, soit 53 morceaux en un an. Si productivité ne rime pas toujours avec qualité, on vous laisse seul juge de leur travail puisque le premier morceau de cet album est disponible depuis le 18 octobre, et s’appelle Crumbling Castle. 

Ah oui, on a oublié de vous parler de la surprise : il est gratuit. Totalement gratuit. Il est même libre de droit, les mecs ont annoncés: « t’as toujours voulu créer ton label ? Fonce ! Choppe deux trois potes, presse tes vinyles, emballe les ». Qu’on aime ou qu’on n’aime pas, il faut avouer que ces mecs dégoulinent de classe.

King Gizzard & the Lizard Wizard // Polygondwanaland // Flightless Records (sortie le vendredi 17 novembre)
http://www.kinggizzardandthelizardwizard.com

3 commentaires

  1. On peut au moins dire pour King gizzard que la productivité rime avec qualité, leurs structures musicales sont aussi surprenantes que techniques sur tous les albums de 2017 !

Répondre à Yamamachie sur ta kouette Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Shares