ah mais ouais, je ne croyais pas y arriver de si tôt, je me suis laissé emporté par la fievre consommatice, j'ai depensé du fric a gogo, mais j'ai pécho son numero

ah mais ouais, je ne croyais pas y arriver de si tôt, je me suis laissé emporté par la fievre consommatice, j’ai depensé du fric a gogo, mais j’ai pécho son numero

  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.