A quoi ressemblerait la B.O. régressive de « Stranger Things » composée par Supertramp ? Certainement à un morceau de Midnight Locomotive et au nouveau clip à découvrir ici en exclu, et où il est question d’Ulysse 31 cherchant son chemin dans l’espace avec un skate à propulsion nucléaire et un Yop à portée de main.

Peak-time pour les années 80 : tout porte à croire qu’on est en haut de la crête du retour de la hype pour cette décennie fluorescente. Après elle, l’idée du futur ne fut plus jamais pareil et les blockbusters d’époque (E.T., Tron, Retour vers le futur) traduisent bien ce fantasme d’une Amérique ringardisant l’URSS avec un simple Walkman. Trente ans plus tard, et après que la planète pop soit passée par le grunge, l’eurodance, l’electroclash et l’indie en Converse, la logique veut qu’on reprenne les mêmes et qu’on recommence en piochant dans les codes de notre enfance ; parfois pour le pire (Jamaica), rarement pour le meilleur (exception faite du dernier album de The World). Si tant est que vous captiez le clin d’œil à Bloody Well Right de Roger Hodgson et ses copains, les Français de Midnight Locomotive sont à classer dans la seconde catégorie. Talking with a stranger (things ?) trouve avec son clip le combustible idéal pour retrouver le chemin d’un passé couleur cristaux liquides.

https://www.midnightlocomotive.com

En concert le 1er octobre à la Station – Gare des Mines.
Et le 28 octobre au Supersonic avec Riviera et A.Vox

  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.