Leur avènement avait accompagné l’émergence du label Cranes Records et du renouveau shoegaze au pays des yéyés. Mais cette fois, pour The Dead Mantra, « l’aventure s’arrête là », comme le dit cette bonne vieille raclure de Denis Brogniart.

Après plus de huit ans d’un parcours musical entamé « dans une pièce de 6m carrés » au Mans, les post-adolescents biberonnés au larsen et bercés trop près du mur du son raccrochent les six cordes avec la volonté de tourner la page et passer à autre chose. En guise de testament, ils laisseront tout de même un second album, baptisé « Saudade Forever ». Sa sortie est programmée le 23 février, toujours chez Cranes Records, la veille d’une séance publique de suicide le 24 février, sur la scène de Petit Bain. Avant des funérailles dans l’intimité, en la cathédrale du Mans, à une date encore indéterminée à cette heure.

https ://thedeadmantra.bandcamp.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.