Pourquoi il faut arrêter de lire les « journaux de confinement » des journalistes

Alors que le monde est au ralenti à cause du nouveau coronavirus, une autre maladie semble toucher nos chers concitoyens, particulièrement certains de nos collègues journalistes : le “journal-de-confinement-virus”. Jusqu’ici, les deux premiers symptômes observés sont un gel total des capacités de réflexion et de prise de recul, ainsi que de fortes crises de diarrhées verbales…
Lire l'Article