Connect
To Top

COMMENT LE NOUVEL ALBUM DE RADIOHEAD A DISPARU COMPLÈTEMENT

Pour fêter la sortie de son nouvel album, le groupe Radiohead avait encore une fois décidé de casser les co(r)des en proposant une version collector de ‘’A Moon Shaped Pool’’ à une liste de disquaires indépendants triés sur le volet. C’était sans compter sur l’intervention de la Fnac, récupérant par erreur lesdits colis, au risque de provoquer la fureur des disquaires que l’agitateur de talents s’évertue à asphyxier depuis 20 ans. Martial Solis, gérant de la boutique Total Heaven à Bordeaux, nous explique les dessous d’une histoire à deux faces.

Ils sont une centaine. Probablement plus encore. Des fans hardcore du groupe de Thom Yorke pleurent la version limitée du vinyle blanc de ‘A Moon Shaped Pool’. La leur. Celle qui leur été réservée chez leur disquaire de proximité – Ground Zero à Paris et Total Heaven à Bordeaux. Elle n’arrivera définitivement plus. Radiohead avait pourtant expressément demandé que ces vinyles rares (1000 ex. pour la France) soient distribués exclusivement par un réseau indépendant des grandes enseignes. Une volonté politique. Un acte fort et responsable. Mais il y a eu une couille dans le potage.

Après dix jours de messages contradictoires envoyés à la vas-y-comme-je-te-pousse par Wagram, la boite en charge de la distribution française (« Les disques ont été envoyés par erreur chez Amazon« « Nous faisons le maximum pour les récupérer« « Cela semble plus difficile que prévu« …), Total Heaven a finalement reçu un très officiel courrier d’Olivier Gicquel, directeur des ventes France, mettant fin au suspense en expliquant que nos commandes sont finalement et très définitivement ‘’perdues’’. On ne les reverra plus, pas la peine d’insister.

Le problème, c’est que le 17 juin, ces mêmes disques réapparaissent sous le manteau et vendus (sous le manteau?) à la Fnac de Bordeaux, par un employé reconnaissant qu’il « n’était pas censé les avoir ». Dans plusieurs magasins de l’enseigne, d’autres copies sont également écoulées. Un fait confirmé ce samedi de la bouche même de la directrice du rayon disque de Bordeaux.

–  Comment est ce possible ?
–  Une bête erreur de livraison. 

En vingt ans de métier, jamais on n’a vu de colis se perdre tout seul. Ça n’est pas possible. Il y a toujours une trace quelque part. Et, pour l’instant, rien qu’entre Ground Zero et Total Heaven, ce sont déjà 170 disques qui manquent à l’appel. Mais si cette ‘’erreur de livraison’’ était avérée, où sont alors passés nos propre colis ? Et ceux avec les disques « noirs » qui auraient été destinés aux Fnacs en question ? Pourquoi n’avons-nous rien reçu ?

Alors oui, c’est moche. D’abord, c’est moche pour nous, parce que la journée Radiohead était un vrai succès.  Les fans sont restés des heures au shop pour écouter le streaming du groupe. L’ambiance était chouette. Il y avait un lien amical et direct avec le groupe, bien plus que si elle avait été organisée dans une structure plus grosse où l’âme se dilue avec la multiplication des mètres carrés et des cafetières électroniques… Et, bien sûr, pour des économies comme la nôtre, vendre 30 vinyles (à Bordeaux) et 70 (à Paris) reste quelque chose de très important, de vital même. Et puis, c’est moche aussi, pour le groupe, qui avait pourtant été très clair sur ses volontés de distribution. Et puis, c’est moche, enfin, pour les fans.

Des questions, il y en a donc à la pelle : comment une telle erreur est-elle possible ? Combien de disques ont déjà été envoyés ‘’par erreur’’ dans les Fnacs ? Et, surtout, pourquoi les ont-ils vendus en connaissance de cause ? Ce n’est pas nouveau, les pontes de la Fnac ont beaucoup de mal à accepter l’idée d’être écartés de ce type d’opérations qui confirment à chaque fois la perte de leur leadership au royaume des ‘’agitateurs de talents’’. Alors oui, nous nous posons la question : y-a-t-il eu malversation ?

Pour en finir, et pour parler une dernière fois des fans, nous savons que les responsables du label Beggars ont passé une demande express de repressage de vinyles blancs à la maison-mère (XL records) pour palier à ce manque. N’empêche : nous sommes partagés entre un sentiment de grande colère et de totale impuissance. Nous nous sentons floués. Mais, d’un autre côté, nous espérons bien découvrir le fin mot de l’histoire.

13 Comments

  1. canardo

    27 juin 2016 at 16 h 13 min

    Merci Wagram!! C’est petit de leur part de céder sans discuter aux desiderata de la fnac. Encore une preuve du manque de scrupule et d’honnêteté des capitalistes!!!

  2. Ugle

    27 juin 2016 at 18 h 34 min

    Déjà, être fan de Radiohead en 2016…j’en doutes. Ensuite je sais pas de qui c’est la faute, mais faut vraiment être une stupide fils de pute pour passer par Wagram et penser que la distribution allait se faire. Déjà: pourquoi ces disques n’ont pas été directement envoyé aux boutiques? Cette histoire est ridicule.

    • Uglemoumouth

      27 juin 2016 at 18 h 51 min

      Toi t’es un bon.

    • Bester

      27 juin 2016 at 19 h 59 min

      Fils de pute, c’est aller un peu rapidement en insulte tout de même; vous auriez pu commencer par fils d’une trainée un peu volage, quelque chose comme ça non?

  3. Lol

    27 juin 2016 at 19 h 18 min

    Le mec il a rien compris à l’article et il trolle direct.

  4. French Piss

    27 juin 2016 at 23 h 32 min

    Vous voulez le fin mot de l’histoire?
    2 siècles d’un monde marchand mensonger libéral meurtrier sélectionneur des humains les plus forts,élimination des âmes trop faibles,et surtout bénéfices maximums pour les superviseurs franc macs et feujs.Via concentration du commerce.La Fnac?un Leclerc de la Qulture,tous les petits vendeurs culturels qui oublient leur avenir,on s’en fout,vive le chomâge,et que demande le peuple parvenu?un max de pourriture culturelle pour un minimum de flouze,des téléphones 4g à 200 euros,des cds à 5 balles,viendez,mes chers hipsterisés.
    Les disquaires indés?T’inquiète,on va augmenter les prix des vinyles,on va téléphoner à nos frères des majors.
    Radiohead joue les rebelles solidaires? Foutus dépressifs,on vous supprimera tous.Vous et vos gênes de loosers.Bon ya peut être moyen de se marrer.Parait qu’un magazine français l’a ramené sur notre fnafnac,faut leur faire comprendre qu’on a reçu la déclaration de guerre.Oui allez on va se marrer.Shunte moi quelques centaines de disques,envoies les moi,on va les vendre quand même, ah ah,hou,hou,comme je frétille là,quelle merveille de jouissance la satanerie,c’est dingue.Je suis over dieu,over la nature tu vois.Le number one over cool,nuclear spirit man de l’autre dieu donné là.
    Grâce à nous et nos illusions,ces gentils sont soit dans la jouissance matérielle,soit dans le bien spirituel de la pauvreté,remerciez nous,on les crée ces marchés,on prend le mal sur nous,nous sommes le peuple maudit,en vrai.

    Hum.

    • patatra

      27 juin 2016 at 23 h 39 min

      oulala ! toi tu cherches les noises 😀

  5. nesta12

    28 juin 2016 at 2 h 03 min

    Le gas vous êtes naïfs .depuis toujours sur les grosse sorties les labels et les majors livrent en priorité leur plus gros client ,c’est à dire la Fnac,Leclerc culturel ,cultura ,Amazon et consorts .et en dernier il livre éventuellement les disquaires indépendants .

  6. Pan

    28 juin 2016 at 6 h 41 min

    Hippies de merde

  7. Yann Bd

    28 juin 2016 at 8 h 47 min

    Malcolm X McLaren président.
    Pan European? Koudlam,tinals,negative creep,tout ça? wou! Tu mélanges tout et tu obtiens une quenelle à 52%, sauce à la menthe.Morale des 8emes:la vague bleue arrive,et morale du tournoi: l’allemagne est bien blanche oui,suivez le guide.
    Retourne à ta fresque apocalyptique de squat.
    Punk militant=goy ultime?
    The Brian Epstein Massacre.

  8. LaurentG

    28 juin 2016 at 11 h 32 min

    Article intéressant, mais la date de l’article n’est pas spécifiée sur la page de l’article.
    Article article article.

    • jean philippe pezet

      28 juin 2016 at 18 h 16 min

      Vécu un peu la même chose avec Bowie à la fnac.Je commande sur internet fnac le dernier vinyl Blackstar en edition limitée transparente un dimanche apres midi. Bowie décède le soir même…
      Le lendemain je reçois un mail de la fnac me disant qu’il n’y avait plus d’exemplaires.Et sur ebay on le trouve à 500 euros le jour même!
      Un ami explique le fait à un vendeur fnac Toulouse qq jours plus tard et ce dernier lui en propose un!
      Alors? Où est l’embrouille? Quel réseau?

  9. ynb

    23 juillet 2016 at 14 h 40 min

    http://www.voici.fr/maf/telechargement#title=Johnny Hally­day, Charles Azna­vour, Eddy Mitchell : subven­tion­nés par un fonds d’aide aux « jeunes créa­teurs » – Voici&url=http://www.voici.fr/news-people/actu-people/johnny-hallyday-charles-aznavour-eddy-mitchell-subventionnes-par-un-fonds-d-aide-aux-jeunes-createurs-601499

Laisser un commentaire

A lire aussi