Connect
To Top

43 ans après, le projet Einzelgänger de Giorgio Moroder enfin réédité en vinyle

L’album du « pape du disco », sorti seulement en Allemagne et aux États-Unis en 1975, sera de nouveau disponible le 30 mai.

Le grand public connaît mieux Giorgio Moroder pour ses œuvres avec Donna Summer que pour son projet Einzelgänger. Fasciné par les synthés MOOG dès qu’il en découvre l’existence, Giorgio commence par faire des mélanges de genre et combine de la pop avec du rock allemand par exemple. « Einzelgänger » va être synonyme d’expériences musicales et de tentatives électroniques en tout genre. Un moment de sa carrière où l’artiste, sous pseudonyme donc, s’est laissé aller à ses expérimentations, avant de sortir le disco de l’espace « From Here to Eternity ». Ah oui, et avant de rencontrer Donna Summer lors d’une audition à Munich. Bref, ce disque est un « must have » pour tous les fans de disco expérimentale et vous le savez aussi bien que nous.

« Einzelgänger » de Giorgio Moroder disponible à partir du 30 mai ici.
Et pour relire notre interview, c’est par là

3 Comments

  1. nesta12

    15 mai 2018 at 7 h 50 min

    LA DEVISE DE MON LABEL LES DISQUES PERSEVERANCE DEPUIS SA CREATION EN 2011
    « Rien n’est comparable à la sensation de tenir un disque en vinyle, de le faire glisser doucement hors de sa pochette, le dépoussiérer d‘un souffle et le placer sous l ‘aiguille. Rien ne vaut l’instant qui précède les premières notes, les crépitements et les sifflements du diamant courant sur le vinyle en respectant la qualité de son original que l’artiste a voulu reproduire. » Giorgio MORODER

  2. horror vision

    15 mai 2018 at 9 h 26 min

    les disquaires deviennent vieux, sans goût, tiroirs-caisses, miteux, se prennent pour les rois de la jungle, ne sortent pas, s’aventurent pas, & gonzai jette en pature a qui ? ces articles , gardez votre pognon, & tirer sur les vitrines.

  3. nesta12

    18 mai 2018 at 18 h 34 min

    mon cher HORROR VISION : il y en a marre de ses peudos disquaire indé qui commande tous leur disque chez BERTHUS et qui sont pas capable de bougé leur cul de derrière leur comptoir pour te conseiller un disque et qui te font écouté un album sur une plateforme de Streaming.

A lire aussi