BOOTS ELECTRIC
Honkey Kong

Il y a des albums qui donnent la banane. “Honkey Kong” en fait partie, ça déverse son flot de testostérone républicaine sur la platine visqueuse. Je ne peux faire autrement que d’en parler de manière couillue tellement ça ressue la phéromone mâle et, quand même, le bon trip détendu du string. Je bande déjà.
Lire l'Article