Coolio, recalé du paradis des gangsters

A l’inverse de tous les rappeurs dont les rimes se rident souvent avec l’âge, Coolio était ringard depuis le départ. Et c’est certainement ce qui rend la vie de l’auteur de Gangsta’s Paradise mille fois plus passionnante que toutes les success stories du rap américain. Vingt ans après les faits, voici comment un tube a transformé sa vie en enfer.
Lire l'Article
Lire l'Article

COOLIO
Nouvelles du paradis des gangsters

La carrière de Coolio est semblable à un iceberg dont la partie émergée n’aura été percutée que par la micro-génération 80-81, celle qui était en classe de troisième lorsque sorti “Gangsta’s Paradise”, et dont le passage en boucle allait infester à tout jamais les oreilles immatures. Pour les plus anciens il ne s’agissait que d’une reprise de Stevie Wonder, pour les générations suivantes ça sera simplement un titre d’Eminem.
Lire l'Article