Vous vous posez aussi la question ?

Ce n’est un secret pour personne : la France, où une personne sur quatre carbure aux antidépresseurs, est un pays qui ne fait plus rêver. Certains artistes utilisent cette triste réalité pour en sortir des chansons ô combien représentatives d’une jeunesse et d’un quotidien que beaucoup vivent et connaissent, à leur dépens. On est donc parti à la découverte de ces musiciens déprimés qui chantent autant la France précaire que celle des faits divers mais qui s’interrogent surtout sur l’absurdité de la vie. Logés dans les régions qui ne feraient même pas rêver un vacancier de Pierre et Vacances, ils vivent autant près du Rhin que de l’Atlantique, se donnent des blases géniaux et absurdes comme Noir Boy George, Colombey, Rouge Gorge ou encore Ventre de Biche. Cette vie, on vous la raconte en chanson dans cette vidéo, très loin des strass et des paillettes : en France, en 2018.

3 commentaires

Répondre à Jean Ayala Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.