Mark Calaway est un homme qu’il est de bon ton de respecter. Pas la peine de contester : il vient de la Vallée de la Mort et mesure, selon les statistiques de la World Wrestling Ente

Mark Calaway est un homme qu’il est de bon ton de respecter. Pas la peine de contester : il vient de la Vallée de la Mort et mesure, selon les statistiques de la World Wrestling Entertainment (WWE), 2 mètres 10 pour 136 kilos… Mieux vaut donc ne pas déconner avec lui à moins que vous ayez envie de lécher les flammes de l’enfer ! Cela dit, la fuite n’est pas nécessaire : cet individu est une aubaine pour l’Humanité…

Comme tout bon catcheur rentré dans la quarantaine, ce qui le rapproche inexorablement du seuil fatidique « Mickey-Rourke-catcheur-looser-devenu-magasinier », l’Undertaker doit avoir les os qui craquent comme des biscuits apéritifs quand ses adversaires le font valdinguer par-dessus la troisième corde ou essayent de lui casser le train arrière à grands coups de genoux. De l’eau a coulé sous les ponts, en effet. Après plus de quinze ans passés dans l’arène, le Deadman a troqué ses fripes Ozzy Osbourne « Diary of a madman » des débuts contre une panoplie plus académique (pour un catcheur) de forain des années 20. Ses cheveux sont montés d’un cran sur son front. En plus d’être creusé, son visage ridé est passé au rouge écarlate, consumé par la chaleur des limbes. Son maquillage est minimaliste : fini le fond de teint blanchâtre qui le fit passer un temps pour un ressortissant de la famille Adams… Juste quelques coups de crayon, cerclant ses yeux parfois révulsés, montrent que l’homme perdure comme intermittent de spectacle.

Mais quel intermittent, oh que oui ! Depuis longtemps, le Deadman provoque le même schéma d’adoration. Car toute l’assistance dans la salle (et vous derrière votre écran, avouez-le) bande et fait vibrer sa glotte. Quand les lumières s’éteignent, les cloches de l’au-delà retentissent et annoncent son entrée en scène. A des années-lumière d’AC/DC…

Il serait d’ailleurs de bon ton de faire parvenir une missive à nos dirigeants politiques afin que l’Undertaker ait la primauté de la cloche introductive d’entrée sur scène… Tremblez dans vos moonboots, bande de péquenots en jupette d’écolier !

Pourquoi ce plébiscite ? Constat de base : la mort, cette petite garce, nous aime. La Faux prêche le vrai en rappelant que nous autres, pauvres mortels, ne feront pas de vieux os dans ce bas-monde. Inévitablement. Tant pis pour la vie. Soit. Mais la parade se trouve à portée de main. Où ça ? Sur le ring. Qui ? L’Undertaker. Pourquoi lui ? PARCE QUE L’UNDERTAKER BAISE LA MORT ! Le Paradis et les Enfers dans un savon 2 en 1 qui désinfecte et purifie ses malheureux opposants jusqu’au plus profond de leur chair à coup de mandales puis d’enfonçage de tête ! Je l’aime ! C’est pourquoi le public est d’autant plus heureux d’avoir trouvé un noble représentant qui ait su dompter la traitresse mortuaire, qui nous conduira dans les abîmes du grand tunnel avec explosion de couleurs, petits anges et tout et tout.

En fait, Mark Calaway est certainement bien plus mort que L’Undertaker. Processus connu : le super-héro a fusionné ces identités et a pris le pas sur l’honnête père de famille qu’il doit être, sans nul doute. Dire qu’à ses débuts, les dirigeants de la WWE lui avaient refusé l’intronisation de son personnage au cœur du cercle privilégie des gladiateurs ! Quelle bande de sagouins auraient-ils pu être… Armageddon n’était pas loin.

Pour rattraper leur erreur et récompenser le charisme et les victoires sur le bon goût du Lord of Darkness (package subjectif « oscar du meilleur personnage » + « oscar de la meilleure entrée en scène » + « oscar de la meilleure prise de finition : Tombstone Piledriver »), les technocrates de la Ligue ont même inventé un type de combat rien que pour sa pomme : le casket match. Rien à voir avec le couvre-chef à visière. Plutôt un affrontement qui consiste à réveiller le fossoyeur qui sommeille en lui, le but du jeu consistant à balancer son adversaire dans un cercueil disposé à l’extérieur du ring. Comme une cerise sur un gâteau de fin damné… A la préhistoire des casket matches, les grandes boîtes garantissent un confort sommaire mais Mark assure le service maximum, quitte à jouer le charpentier de service avec son petit marteau et ses clous… Avec l’aide de son manager Paul Bernal, qui aurait pu être candidat à une place dans le casting des « shootés à l’éther » dans Las Vegas Parano

Je résume. L’Undertaker = La Mort + Un charpentier.

Ou l’alchimique formule qui permet au Deadman de renvoyer hors du ring Satan et Joseph, grâce à une double projection tauromachique. Cet Homme est donc un Dieu, au pire une légende vivante. Et je sais de source sûre qu’il a fait acquisition d’un abonnement illimité sur la Compagnie-Pharaonique-du-Voyage-sur-le-fleuve-de-la-mort. Alors, ne vous attendez pas à ce qu’il disparaisse de sitôt… Rest in peace.

En vidéo (et en québécois dans le texte), l’Undertaker old school prend sa revanche et envoie le sumo Yokozuna dans un cercueil gardé par Chuck Norris en personne!

18 commentaires

  1. Alors pour ma propre tenue vestimentaire, il y a tout à faire. Se créer un personnage avec un slip ouais mais les catcheurs ne portent pas de slip en cuir. Sans compter que la chaleur et l’effet sur… J’attends toujours mon slip ou mon pantalon ou ma tenue composite, au choix…
    Et Moi, je vais écrire le pitch de mon perso…

  2. J’ai rattrapé ma séance de Wrestlemania (bien en retard). J’ai vu un combat magnifique. J’ai crû à beaucoup de moments que ça se terminerait…. et au final……………………………

    OUAIIIIIIIIIIIISSSSSSSSSSSSS!!!!!!!!!!!!! PUTAIIIIIINNNNNNNNNN!!!!!!!!! IL L’A FAIIIIIIIIIITTTTTTTTTTT!!!!!!!!!!!! UN AN DE PROSPERRITTTTTEEEE DE PLUUUUUUUS SURRRRRRRR TERRRRRRRRE!!!! ET CHEZ LES MORTS AUSSSSIIIIIIIIII!!!!!!!!!!! 17-0!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    L’UNDDDDDDEEEEEEEEERRRRRTAKKKKKKKKKKKKKERRRR!!!!!!!!!!

    (et bravo aussi à Shawn Michaels qui y est pour beaucoup si j’ai multiplié les points d’exclamation et les capitales)

    YYEEEEEEEEEEEEEEAAAAAAAAAAAAAAAAAAHHHHHHHHHHH!!!!!!!!

  3. bonjour;j’entends partout autour de moi que notre bien aimé undertaker serait deceder a cause de son etat vegetatif; pourriez vous me dire si cela ai vrai ou non s il vous plais ;je n ose plus ouvrir un livre parlant de lui de peurt de lire trop de chose sur ce qui lui ai arriver; merci

Répondre à - - - Clément Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.