Le premier album de DBFC arrive à grands pas et avec lui, un voyage dans l’époque où ecstasy, acid house et Rock'n'Roll faisaient bon ménage. Un premier son vient de sortir, pour dépoussiérer la piste de danse.

Tous les éléments sont là : boucles entêtantes, électro psyché pop aux sonorités baggy et un style tout droit sorti d’un club de Manchester de la fin des années 1980. DBFC, quatuor parisien emmené par David Shaw(bizz), sort son premier album « Jenks » début juin. En écoute, le titre éponyme, qui risque de vous faire oublier les Happy Mondays.

« Jenks » de DBFC sort le 2 juin. En concert à la Maroquinerie le 31 mai, [PIAS] Nite.

dbfc (1)

 

  •  
  •  
  •  
  •  

5 commentaires

Répondre à zzzzz Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.