A peine moins surprenant que la collaboration entre Lou Reed et Metallica, l’Ovni se nomme “Corpse Flower” et sera publié le 13 septembre.

Personne ne l’a vu venir : à ma gauche, celui à qui l’on doit une grande partie du succès de « Melody Nelson » de Serge Gainsbourg, réputé pour avoir l’un des pires caractères de l’industrie du disque français et terré, depuis plusieurs années, dans un mutisme quasi religieux. A ma droite, le chanteur de Faith No More depuis 1989, par ailleurs acteur à ses heures perdues. Autant dire qu’a priori, l’association de Jean-Claude Vannier et Mike Patton, c’était un peu comme mettre un paquet de Mentos dans une bouteille de Coca Cola. Mais le premier single issu de l’album à paraître, à notre grande déception, est beaucoup moins décevant que prévu.

Les deux se sont rencontrés en 2011 après avoir travaillé sur une rétrospective Serge Gainsbourg au Hollywood Bowl, en 2011. Huit ans plus tard, l’idée d’un album commun semble avoir fait son chemin puisque « Corpse Flower » sera publié sur le label de Patton, Ipecac.

A propos du projet, Patton a déclaré : “[Après notre rencontre en 2011] je pouvais voir qu’il avait un dévouement et une attention au détail sans faille, de sorte que le respect que j’avais pour lui dans ma tête était magnifié en personne. Nous avons parlé vaguement de travailler ensemble dans le futur… et cela a pris du temps, mais après quelques années, je l’ai contacté et nous avons commencé à allumer des étincelles”.

Quant à Vannier, il a également pris le temps d’expliquer la démarche : “J’envoyais à Mike des versions approximatives des chansons avoir son avis, puis j’attendais impatiemment jusqu’à ce que je reçoive sa réponse. Il a réveillé ma musique avec sa perspective unique et ses interprétations de mes chansons. C’est un chanteur formidable, qui a de l’humour. Mike et moi avons créé une musique et une amitié fortes, belles et sincères”.

Rappelons que le dernier projet de Vannier remontait jusque là à 2014 avec « Salade de Filles », un album avec sa fille au chant. Histoire de compléter le tableau, l’album réalisé avec Patton contient les noms de Smokey Hormel (musiciens de Johnny Cash), Justin Meldal-Johnsen (Nine Inch Nails) et James Gadson (Beck, Jamie Lidell) ou Bernard Paganotti de Magma. Vous n’étiez pas prêt ? Nous non plus. Magie d’une époque où les genres et les âges ne sont plus un frein aux collaborations les plus improbables.

3 commentaires

Répondre à Personne Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Shares