Vous réviez de finir la journée en écoutant un morceau à cheval entre Bertrand Burgalat et Serge Gainsbourg ? Cherchez plus, on l'a trouvé. Et il vient d'Angleterre.

Après un album en 2002 et un album en 2014, Martin Brew n’a pas attendu 12 ans pour sortir son troisième album « Limelight nights » qui sort le 1er décembre chez Wonderfulsound. Ca pourrait être la B.O. d’un film, ça y ressemble d’ailleurs (tout est instrumental hormis Aimons toujours, le single porno aquatique en Français dans le texte), et ça prouve surtout que Brexit ou pas, l’Angleterre a été traumatisée bien plus qu’elle ne saurait l’avouer par la french pop des années 60 et 70.

Ca sort le 1er décembre, ça s’appelle J-Walk, et si tu n’aimes pas, ferme bien ta grande gueule et retourne casser des bières sur le parking Franprix le plus proche de chez toi.

J-walk // limelight nights// Wonderfulsound
https://www.wonderfulsound.com/j-walk

2 commentaires

Répondre à flektor sur t menottes Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.