Indisponible depuis des plombes sur les plateformes streaming en raison d’un bug technique, le mythique premier EP du Dupont de Ligonnès de chez Pan European revient enfin, et avec lui l’espoir d’un nouvel album en 2022.

Treize ans. C’est le temps qui nous sépare désormais de la sortie du « Live at Theotihuacan » de sieur Koudlam; un garçon réputé pour ne empiler les consonnes et les voyelles, dont chaque sortie est scrutée comme le soleil à l’horizon et dont le premier EP, en 2008, sonna comme un coup de canon dans l’époque.

C’est ce même EP qui est aujourd’hui republié digitalement, et mine de rien, c’est un petit événement. Remasterisé, mais sans aucun inédit ni alternative take dont personne n’a de toute façon rien à cirer, il sonne comme au premier jour, moderne, bande-son parfaite d’un Blade Runner rebooté, en avance sur son temps, digital avant l’heure du digital, futuriste dans le temps présent, glacial et chaud comme une avalanche de lave descendant de la paire d’enceintes mexicaines nécessaire pour se reprendre ça, 13 ans après, dans la tronche.

Petit Bulletin GRENOBLE - Concerts Grenoble : L'autre monde de Koudlam -  article publié par Damien Grimbert

La raison de cette absence prolongée ? « Un problème de niveau dans le mastering« , selon le label. Peut-être aussi une manière de faire patienter ceux qui attendent le retour du Néo hésitant entre pilule rouge et bleue depuis 2014, date de la sortie de son dernier album « Benidorm Dream ». Sept ans d’absence donc, et qui donnent encore plus de superbe à The Great Empire, piste d’ouverture de 20 minutes du « Live at Theotihuacan », intacte en elle-même, toujours aussi puissante, magistrale dans la manière qu’elle a d’imiter le vol d’un aigle au dessus des cités numériques. Alors oui, bon, il y a aussi le single absolu de Koudlam, See you all, dont on avoue s’être un peu lassé. Et puis aussi, caché derrière les pyramides aztèques, l’espoir d’un nouvel album en 2022. Comme Mirwais, ce taiseux semble bien parti pour revenir, et nous voir tous.

  • 126
    Partages

6 commentaires

  1. Live at Theotihuacan c’est son meilleur disque ,il a jamais fais mieux depuis , son dernier album en date (Benidorm Dream ) avais des sonorités un peu trop dance floor pour moi ,cela etant dis j’avais quand meme mis ce titre en ligne il y a deja 6 ans mon dieu que le temps passe si vite (KOUDLAM – the chinese gig) https://youtu.be/1Edc5qcq2Rc

  2. BSTR cop with salaamalek abdeslam & n’en a rien a cirer de vos amis & ainsi que des rares miens,

  3. je me rappelle le champagne etait san peligrinoné & éventé sur les canaux dans la brume de novembre! Quelle vraie soirée sans hYpe!

Répondre à chamagne sur la péniche Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.