Pour ma première chronique de l'année, je ne pensais vraiment pas devoir aller faire les soldes jusqu'à Brooklyn. Comme on dit qu'il vaut toujours mieux vivre seul que mal accompagné, j'ai fait l'erreur de glisser le « Tramp » de Sharon van Etten dans ma besace. Moins 30% sur le moral, et une furieuse envie de vite passer à autre chose. Attention ! Déstockage verbal massif pour artiste au rabais.

Même pas le temps d’avoir complètement digéré 2011 qu’il faut déjà repartir à la recherche du truc ultime qui vous filera la chair de poulpe pour le restant de votre vie. Ce n’est pas l’envie ni la hargne qui me manquent, j’en ai à revendre, pas comme l’industrie musicale qui semble patiner un peu de la platine (pléonasme). Alors voyons-voir ce qui tombe là, dans ma besace. Tiens tiens, une petite brune mignonne en plus, avec un drôle de blase, Sharon van Etten. « Bah pourquoi pas, super ! », je me dis en enfilant son « Tramp » dans le lecteur. C’est l’heure du thé, le soleil brille, je suis prêt pour le grand plongeon sensoriel. La voix de Sharon tout contre mes tympans en érection, j’attends… Warsaw me pique un peu le bout du tentacule avec ses grattes en râpe à fromage. Pas grave, je me concentre sur la voix de la brunette, ça flotte, ça flotte grave même. Ça se confirme dans son Give out aussi aérien qu’une envolée de serpillière en pleine baston de concierges dans un couloir d’immeuble. Déception terrible, elle en fait trop, beaucoup trop avec ses envolées mélodiques bancales et ses attaques qui dévissent. Tiens qu’est-ce que je disais, ces Serpents ressemblent étrangement au Video Games de Lana del Rey, sans les harpes et la bouillie dans la bouche. Shit ! Je déprime déjà, l’année commence bien. Sharon van Etten veut me faire croire qu’elle met sa voix au service de mélodies dégageant une atmosphère aérienne et introspective ? Tout n’est que confusion, couacs et vocalises interminables tombant à plat, mes nerfs lâchent.

The Lady is a tramp

Je décide de chercher dans mon bulbe fumant ce que j’ai déjà entendu dans un registre similaire. Je ne peux m’empêcher de repenser à Keren Ann, qui avait su me transporter loin vers les vertes prairies du rêve et de l’érotisme avec « 101 ». Half Asleep (Subtitle for a Silent Version) m’avait littéralement hypnotisé avec ses longues mélodies aux changements de tonalité imperceptibles qui t’amènent tout doucement au plus haut de l’orgasme. Claire Denamur (Bang bang) avait fini par m’écorcher le palpitant avec sa douce voix patinée qui se pose sensuellement sur les cordes d’une gratte inspirée. J’arrête là, je pense que ça suffit.
J’ai poussé le vice jusqu’à écouter le premier album de Sharon van Etten (« Because I was in Love ») sorti en 2009, il n’y avait déjà pas de quoi pavoiser, le côté introspectif se réduisant à la simple utilisation d’une gratte sur deux ou trois accords cycliques. Sur « Tramp », il y a un effort de fait dans les arrangements, avec des chœurs qui viennent à l’aide de la couineuse en perdition et une instrumentation plus riche voulant donner l’impression d’une plus grande cohésion. Mais tout cela ne sauve en rien une artiste qui aurait tout à gagner à changer de registre, descendre de son perchoir vocal, prendre le temps de s’écouter vraiment pour enfin distiller un chant de qualité ayant gagné en justesse et en sobriété. Sold out !

Sharon Van Etten // Tramp // Differ-ant
http://www.myspace.com/sharonvanetten

9 commentaires

  1. Yo Poulpe ! J’suis d’accord avec toi sur cet album de SVE : il est bof. Mais toi qui loue Keren Ann et Claire Denamur (je t’en remercie, ça change des vieux ou jeunes rock critic qui crache sur ce genre de choses) tu devrais écouter Epic, le 7 titres qu’elle a sorti en 2010 je crois. Il est tout ce que ce Tramp n’est pas : concis, mélodique, cohérent. Une trempe ! La biz

    Sylvain
    wwww.parlhot.com

  2. Yo Sylvain, j’aimerais bien avoir la force d’écouter Epic mais elle chante tellement mal. Ce qui me gêne le plus chez elle, ce ne sont pas ses mélodies ni ses textes mais son chant, c’est atroce. Jamais je ne pourrai défendre ce genre de truc (sauf si je dois faire une compile des pires chanteuses actuelles) . Et sincèrement je ne veux surtout pas être le petit chroniqueur boutonneux en cachemire qui va s’extasier devant des artistes qui s’écartent de la mêlée juste parce qu’ils chantent différemment (lire très mal) . Je n’ai pas envie de cautionner cet appauvrissement de la culture surtout quand je pense qu’il y a des artistes qui bossent vraiment.

  3. Ok Sylvain, attends je consulte mon Armani, nope je n’aurai pas le temps d’écouter SVE avant avril 2074, désolé. Non mais sans déconner, si Epic me passe près des ouies je l’écouterai, promis. Pas trop envie pour l’instant, suis encore sous le choc.

  4. Loin de moi l’envie de te coller quelconque objet dur et froid sur la tempe pour te forcer la main hein. C’était juste une précision comme ça en passant, pour compléter/nuancer le schmilblick. L’auditeur/lecteur de Gonzaï le mérite 😉

    Sylvain
    http://www.parlhot.com

  5. Forcément, si tu es fan de Keren Ann, tu ne pourras pas apprécier Sharon Van Etten. Deja, il faudrait que tu apprenne a parler anglais, tu verras qu’une chanson ca n’est pas que la musique, c’est un tout. Et de son 1er album j’ai les démos, qui meme en étant enregistrées avec le micro de son laptop, son magnifique (mais encore une fois, il faut comprendre ce qu’elle raconte)
    Et des chroniques comme ça, on peut vraiment s’en passer. On les reconnais de loin les musiciens frustrés, sans talent qui s’attaquent aux autres parce qu’ils n’ont que ça a foutre…
    Cette artiste sera là pour longtemps.

  6. Yo Ethan,

    Je comprends ton mal être si tu es un fan inconditionnel de SVE. Je ne suis pas fan de Keren Ann, je ne suis pas du tout du genre fan ni fanatique … On peut faire une chronique subjective avec un peu d’objectivité, ça ne nuit jamais.

    Pour le couplet des « musiciens frustrés » et autres « artistes ratés » qui se déchaînent dans des chroniques dont « on peut se passer », on l’entend ou on le lit à chaque fois qu’on émet un avis négatif et qu’on frustre le petit fan qui a des démos cachés dans son imper. Ce n’est pas un argument valable, trouve autre chose.

    Sinon, ok pour les textes mais comme tu dis toi-même « c’est un tout », pour que j’ai envie d’aller plus loin dans l’étude d’un chanteur faut déjà que ses mélodies et son chant m’accrochent, m’en donne la putain d’envie, tu vois ? La dissonance cognitive, on peut préférer de la merde servie dans un plateau d’argent, capito ? Et si ses textes sont si bons l’ami, qu’elle édite des recueils et arrête de les couiner n’importe comment.

  7. Ahahah, n’importe quoi cette critique. Je veux bien qu’on n’aime pas son écriture directe, qu’on critique son premier album car il est vraiment « épuré », mais que la seule remarque qu’on trouve à dire soit « elle chante tellement mal », j’ai envie de dire vaste blague. Alors je veux bien croire que quand on écris avec des mots compliqués, quand on écoute beaucoup de musique et quand on s’y connait en indé ça fasse anti-conformiste d’aimer Keren Ann et Claire Denamur, mais ce n’est pas une raison pour prétendre que Sharon Van Etten chante mal. C’est un argument qui n’a aucun sens, surtout quand tu dis qu’il y a des artistes qui bossent vraiment à côté. Comme si elle était simplement un arriviste qui sort son premier album en major après avoir pris 3 cours de chants. C’est dur de rester crédible après autant de négativité juste pour rester « cool ».

  8. Yo triple Jean, comment que tu m’as cassé là, tu devrais prendre Brice comme pseudo. A vrai dire je ne comprends pas ce que tu me reproches, tu mélanges tout. Si je cite Keren Ann et Claire Denamur c’est surtout parce que ce sont des voix connues et qu’elles ont sorti un disque il n’y a pas si longtemps.
    Tu ne comprends pas pourquoi je dis que SVE chante mal. Ben, soit tu as un problème d’oreille comme une grande partie de la population française (je le concède) soit tu es aveuglé ou plutôt assourdi par ta fan atitude.
    Pour terminer, j’aimerais que tu me prouves que SVE chante bien avec des arguments techniques et quelques références à l’appui. Aucun vrai amateur de chant (au sens noble) ne te diras qu’elle chante bien au contraire, au bout de 15 secondes d’écoute ils se barrent en courant. J’attends tes arguments.

Répondre à sylvain fesson Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.