S’élever spirituellement quand la musique descend dans le caniveau, c’est possible en ce week-end de 21 juin. En 36 heures.

Alignement des planètes : en ce solstice d’été, St-Eustache héberge sous sa nef une célébration bien particulière de la musique. Sous ses 33 mètres de voûte, l’église hébergera 36 heures de musique, et pas n’importe laquelle : au programme la relecture d’œuvres liturgiques par des artistes rock, pop et folk. Parmi les artisans de cette entreprise, il y a Hubert Viel, compositeur de B.O hypnotiques (qui présentera son premier E.P., en exclusivité  pour l’occasion), Marc Mélià et son électro sensible ou encore le son romantique et sombre de Winter Family.

Coup d’envoi le jeudi 20 à 18h par une messe pour faire les choses bien. Ce coup-ci, il y aura droit au boogie woogie après vos prières du soir parce qu’elles vous tiendront éveillés jusqu’au lendemain à 21h. On compte juste une petite interruption entre 3 et 8h du matin (et deux autres pour la messe) parce qu’il faut se le dire, même avec toute la bonne volonté du monde, personne n’aime assez la fête de la musique pour la faire durer 36 heures.

Un avant-goût par ici :

3 commentaires

  1. …. quelques hypocrites disquaires parinjots y ‘a une semaine cassius c de la merda, rehabilité pasque d_c_d_

    leur en fo pas grand chause !!!!

Répondre à H.L.M. Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Shares