Après « Adieu l’enfance » et « Triomphe », La Féline clôturera le 11 octobre sa première trilogie discale avec « Vie future » ; un disque de maturité mystique où vie et mort dansent joyeusement autour de synthés puisés dans l’œuvre de Laurie Anderson et Fever Ray. Pour allumer le feu, Agnès Gayraud, seule aux manettes de ce vaisseau unique dans le cosmos vide de la chanson française, vient de lâcher deux bombes sur la planète terre, dont un sublime Visions de Dieu à regarder droit dans les yeux dès maintenant.

Nous reviendrons rapidement sur la genèse de cet album avec la principale intéressée, qui fête d’ailleurs cette année une première décennie d’existence de son projet La Féline, mais pour l’heure, Effet de nuit et Vision de Dieu permettent de se faire une idée assez précise de ce qui attend l’auditeur le 11 octobre. On dira en résumé que La Feline est cette fois parvenue à cristalliser l’idée qu’on aurait pu se faire d’une pop en français dans le texte, loin des considérations socio-numériques d’Angèle sur Instagram et la monétisation de posts Facebook quand on se dit influenceur.

A ce jour, Agnès Gayraud, de par son songwriting et ses aspirations célestes (l’espace, Kubrick, les iconographies religieuses) reste la seule artiste française à avoir su traverser les années 2010 sur une pente ascendante. L’atterrissage de « Vie future » est prévu le 11 octobre chez Kwaidan, et c’est une parfaite rampe de lancement pour les années 2020.

Résultat de recherche d'images pour "la feline vie future"

 

 

13 commentaires

  1. Rien contre la Féline, bonne route à elle, mais Bester tu es un sacré faux-cul, vendu, hypocrite, qui se la joue “Hors-système/punk” alors que tu es la premier à copiner et à chroniquer sur le tout pourri JACK (entre autres) des artistes tous pourris (chris & the queen, ce genre), tout en crachant dès que tu as mal dormi sur Pony Hoax entres autres artistes que tu défendais auparavant. Bref le parfait faux-ami des indés. J’espère que ça suffit à arrondir tes fins de mois. Vous êtes en couple avec la Féline?

  2. TOUT N’EST PLUS QUE COPINAGE ,Agnès Gayraud n’a aucun talent aucun ,sa notoriété médiatique etc n’est du qu’a son carnet d’adresse ,intellectuellement et musicalement elle représente tous ce que je deteste, je vomis toute cette pseudo intelligentsia blanche parisienne gentrifier bobo hipsters. Ce ne sont que des bicéphale consanguin qui fonctionnent en réseau en vase clôt. je vomi leur pseudo bien-pensance .leur slogan c’est “Prescripteurs pointilleux et passionnés de l’entre-soi “

    1. On peut aimer ou pas la musique (moi je trouve ça plutôt bien foutu, une Jane Weaver à la française, y’a pire), par contre, intellectuellement la demoiselle est quand même loin d’être une abrutie, faut pas déconner !
      Balayez un peu devant votre porte cher Perseverance, vous n’avez pas le monopole du bon goût… Et ne soyez pas ainsi aigri de la teneur de votre carnet d’adresses. On a les amis qu’on mérite.
      Bisous

      1. cher tom je ne suis pas le moins du monde aigris bien au contraire et qui parle de monopole du bon gout ?certainement pas moi ,et oui je suis au courant qu’agnes est une intello ,c’est justement la que le bât blesse ,la pseudo intelligentsia parisienne est snob et refermé sur elle même et figure parmi les plus prétentieuse d’Europe ,tous ce petit milieu de la musique parisien est un ghetto ultra conformiste ,leur copinage est un mal endémique qui faut combattre

    1. il s’agit pas d’être con ou pas ,par contre je trouve agnes chichiteuse et ultra chiante et au final bien conformiste , toute cette clique parisienne ,les vincent theval ,agnès gayraud et consorts quand il parle de musique pop etc c’est de façon tres ampoulé ,c’est enluminer de façon trop intellectuelle ,sa manque de chair et d’authenticité ,ils me font pas bandé c’est plat de chez plat ,ils sont trop snob ,ils sont dans leur bulle de privilégié en réseau en vase ULTRA clot ,toute cela manque singulièrement de pluralité et de diversité et d’éclectisme ,.si tu fais pas parti de leur sérail ou de leur caste ,tu est exclu ,méprisé et ignorer ,c’est plutot eux qui ont pas le moins du monde le monopole du bon gout

  3. je conspue toute cette pseudo intelligentsia parisienne , mon manifeste c’est cette chanson de MC CARTHY

    Kill them
    Injure them
    Rip out their hearts
    Tear out their tongues
    Hurt them
    I want to

    Fight them
    Those people
    Tear their flesh to bits
    Rip them to pieces
    With my fingernails
    They could reveal
    Those people who hurt animals
    https://youtu.be/ELv5kgpdr_A

  4. Agnès Gayraud est normalienne, agrégée et docteure en philosophie, professeure d’esthétique à la Villa Arson à Nice ,et moi je suis née a nice et je suis un purautodidacte et j’ai grandis du coté du quartier des moulins à nice ouest ,pour faire cours dans une ZUP , dans un monde pour ainsi dire totalement inconnu de l’élite dont Agnès fais partis ,et son livre Dialectique de la pop est une diarrhée verbale qui m’a donné des furoncles , 528 pages de charabia et de pugnetta intellectuelle au moins aussi chiant et inutile que le bouquin de joseph ghosn sur cette immense imposture absolu de La Monte Young

  5. pas trop tord sur “”intelligentia”””” & son faux bla_bla vademencum, voir le P.vidal & son poto @ gonzai tu leur parle ils tournent la tête & te reconnaissent jamais si t pas de Patate cheatty, mais je me console j’ai tjrs VOLé leus skeuds BDS & Mags & je nique le treum assez facile avec des bequilles, (cherchez tuto) BRANLEUS diplomatiques restons en là

Répondre à tom Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Shares