Connect
To Top

WARM GRAVES
Ships Will Come

“Sci-Fi-delic Rock”. C’est la combinaison barbare - que même Google ne connaît pas trop - employée dans le communiqué de presse pour décrire “Ships Will Come”, le premier album de Warm Graves. Étrange expression pour une étrange musique et embarquement immédiat pour une traversée hypnotique du post-punk des… contrées allemandes.

Derrière cet album-concept se cache un trio formé à Leipzig – mais dont les membres sont originaires d’Allemagne, d’Italie et des Etats-Unis. Avec “Ships Will Come”, les trois musiciens souhaitaient s’adresser à un collectif plus qu’à un simple individu. Ou l’art de flipper tous ensemble.

Pour ne pas passer à côté de l’album, “Ships Will Come” ne doit pas s’écouter d’une seule oreille. Les sept longs morceaux posent un unique décor musical fascinant, presque oppressant qu’il convient d’écouter sans interruption, comme ‘’une longue bande-son d’un film qui n’existe pas’’. S’inspirant de récits de SF dystopiques, les titres installent une ambiance angoissée, planante. Le premier titre de “Ships Will Come” Ravachol, sorte de fresque symphonique post-punk avec ses orgues, percussions et son choeur lointain, donne vite le ton. C’est le moment de choisir son camp : poursuivre l’écoute, et accepter d’être entraîné dans les limbes allemandes jusqu’à des hauteurs vertigineuses. Ou s’arrêter là. Et passer à côté d’une expérience auditive singulière.

Warm Graves sera de passage en France au mois de février. Ou comment pousser l’expérience jusqu’au vice.

Warm Graves // Ships Will Come // Cargo / Differ-Ant
https://www.facebook.com/WARMGRAVES

5404c0672363b

 

 

Laisser un commentaire

A lire aussi