Connect
To Top

Un festival qui met la Musical Écran

Pour sa quatrième édition, le festival bordelais compte bien continuer à montrer que le cinéma et la musique vont de pair. C'est aussi une bonne occasion d'arrêter de regarder en boucle le même documentaire sur Oasis sur Netflix.  

Encore une fois, le festival Musical Écran propose une sélection de films documentaires provenant des quatre coins du globe. En plus d’offrir la possibilité de débattre avec les réalisateurs, l’ensemble des œuvres a pour objectif de refléter l’énergie créatrice de la musique, en partant à la recherche de ceux qui la façonnent et la font vivre sur les différentes scènes internationales. Une bonne partie de la programmation colle également de près à l’actualité mondiale : la Russie de Moi Gagarine, la Corée du Nord de Laibach : Liberation Day ou le féminisme de L7 : Pretend We’re Dead. Des perles rares qui seront récompensées en fin de semaine par le public bordelais et un jury de professionnels, qui remettront le prix du meilleur documentaire musical.

Laibach Liberation Day

Laibach : Liberation Day – 2016

Petite nouveauté : le festival laisse pour la première fois la porte ouverte aux autres formes cinématographiques, comme le docu-fiction Spit’n’split : The experimental Tropical Blues Band ou le film expérimental Kuso de Flying Lotus. Des projections parfois gratuites qui sont assurées entre le cinéma Utopia, la bibliothèque Mériadeck et le campus universitaire de la Victoire. Pour se dégourdir après les séances, l’association Bordeaux Rock qui chapeaute l’ensemble du festival organise également Les Nuits Musical Écran : deux soirées pendant lesquelles les participants pourront se déhancher sur de la funk orientale et de l’italo-disco. Perfectionnistes jusqu’au bout.

Musical Écran se déroulera du 1er au 8 Avril 2018. Toutes les informations sur le site du festival.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

A lire aussi