Connect
To Top

THIS IS NOT (ONLY) A LOVE SONG

À tous ceux qui ne vont pas au Primavera à cause de leur niveau médiocre en espagnol : il existe une alternative du 3 au 5 juin dans le sud de la France, à Nîmes, placé sous le signe de l’indie-rock et du soleil.

Le This Is Not a Love Song (TINALS pour les intimes) fait le pari depuis quatre ans de miser sur une programmation hétéroclite qui mélange groupes confirmés, petits nouveaux et pépites locales dont on ne sait pas où les responsables sont allés les dénicher. S’y rendre, c’est l’assurance d’en ressortir en ayant autant vu de têtes d’affiches que de découvertes de qualités dénichées par Come On People

Rétrospectivement, c’est en partie grâce à ce festival que certains ont découvert MacDemarco avant qu’il ne devienne hype, Fauve avant que ça ne devienne de la musique pour émo dépressif, La Femme avant qu’ils ne finissent en spot publicitaire et Viet Cong avant qu’ils ne changent de nom.

Cette année, vont se côtoyer sur scène Ty Segall et sa bande des Muggers, Yak, Parquet Courts, Dinosaur Jr, Quetzal Snakes et autres groupes dont on vous laisse découvrir les noms. Et puis, il y a un photomaton gratuit pour vous prendre en photo complètement saoul et des ateliers DIY pour vous initier à l’art du tressage de couronnes de fleurs. Que demander de plus ? Eh bien, nos trois accréditations pour couvrir dignement un événement qu’on est content d’avoir annoncé trois jours avant le début du festival.

https://thisisnotalovesong.fr/

3000-paloma

Laisser un commentaire

A lire aussi