Connect
To Top

Petit Fantôme et Calypso Valois réunis sur « Cheum », tube anti cheum

Et en dépit des paroles stupido, voici une chanson pop plus complexe qu'il n'y paraît.

Avant tout, il s’agit d’une chanson d’amour, inspirée par les mélodies romantiques de Teenage Fanclub (groupe qui, rappelons-le, a écrit l’un des plus beaux titres d’amour avec Your Love Is The Place Where I Come From.) Bref, en écoutant Cheum, on se pose la question : les deux compères font-ils du neuf avec du vieux ou du vieux avec du neuf ? En fait, le charme de ces mélodies naïves presque enfantines est là : ça marche dans les deux sens. Prenez le refrain « J’ai le seum, je crois que je suis cheum » (« Je suis dégoûté, je crois que je suis moche » pour ceux qui n’ont pas Snapchat) : les paroles, modernes et jeunes, tranche avec les sonorités, elles très pop et classiques. Et si cette chanson classique, en accueillant ces mots, venait parfaitement s’inscrire dans notre époque ? Ça serait beau quand même, non ?

Les deux artistes ont récemment publié leurs albums, et si vous avez internet, vous pouvez les écouter en tapant leurs noms sur Google. (Et pour les novices, attention à ne pas taper Google dans Google)

3 Comments

  1. i'm a jew & you?

    6 avril 2018 at 8 h 45 min

    qui est cheat, oh, cheat, c’est de la cheat!

  2. carla burnée

    6 avril 2018 at 13 h 19 min

    en speed ralenti, c’est pompé sur the Pastels!

  3. holly W EE D

    9 avril 2018 at 9 h 29 min

    j’ai 1 chium dans les svieu.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

A lire aussi