Connect
To Top

MASSACRE A LA TRONÇONNEUSE
Une comédie musicale de Steven Seagal

Alors que son film 'L'âge de glace' vient d'être interdit en salle aux moins de 16 ans, Steven Seagal continue de vouloir s'adresser aux plus jeunes. Il termine ainsi le remake de 'Massacre à la tronçonneuse' dans une version qu'il annonce comme spécialement destinée aux 4-10 ans.

Les scènes d’horreur se déroulent désormais hors-champ

gfgurlDe nombreuses études le prouvent, c’est à l’âge de 4 ans que votre enfant développera la conscience et les réflexes qui lui permettront de survivre dans le monde ravagé que votre génération lui laissera après avoir brûlé la dernière goutte de pétrole pour faire tourner encore un peu la clim du 4X4. Pour Steven Seagal, c’est le cinéma et sa dimension allégorique qui permettront le mieux de préparer les jeunes générations à l’avènement du Chaos. Le réalisateur américain a ainsi travaillé plusieurs mois sur le scénario de son film, Massacre à la tronçonneuse, The Musical, afin d’y introduire un kangourou qui parle (Alec Baldwin, méconnaissable) et plusieurs passages chantés. Les scènes d’horreur se déroulent désormais hors-champ, les hurlements des victimes étant couverts par des passages chantés et des chorégraphies.

Francis Cabrel fier de son héritage punk

La surprise pour le public français vient de la participation du chanteur Francis Cabrel, dont les morceaux sont largement utilisés dans le film. Animal, La cabane du pécheur, Je l’aime à mourir ou L’encre de tes yeux illustrent ainsi avec humour les scènes les plus gores du film. « Quelque chose vient de tomber sur les lames de ton plancher », chantonne le tueur en coupant le bras d’une de ses victimes.« Nous avons beaucoup hésité, avoue Steven Seagal au magazine Variety, avant de nous adresser à Francis. Nous savons qu’il a une réputation assez sulfureuse en France, notamment par ses liens avec le collectif punk The Assholes (Les Enfoirés, Ndlr), mais nous avons pensé qu’il fallait prendre quelques risques sur le film. » Le pari est réussi puisque la présence de Francis Cabrel dans la plupart des scènes du film donne au classique de l’horreur, un petit accent du Sud-ouest.

Retiré de la scène artistique depuis la perte accidentelle de sa moustache, Francis Cabrel signe avec Massacre à la tronçonneuse son grand retour. Le duel de guitare-tronçonneuse entre Steven Seagal et le chanteur a fait l’objet d’un dossier spécial dans Les Cahiers du cinéma et une version karaoké serait prévue pour certaines salles de l’agglomération Bordelaise. Aux dernières nouvelles, une adaptation du film par Robert Hossein et Alain Decaux serait même en cours. Avant de reprendre la guitare-tronçonneuse qu’il ne quitte plus, Francis Cabrel nous confie: « Je ne peux rien vous dire encore, mais Robert Hossein devrait apparaître dans le rôle d’un personnage historique de premier plan. »

Clip-Les-Enfoires-Toute-la-vie

Laisser un commentaire

A lire aussi