Connect
To Top

LES SCIENCES NOUVELLES DE DUCHESS SAYS DEVRAIENT VOUS FAIRE AIMER LES MATHEMATIQUES MODERNES

Moins connus de ce côté de l’Atlantique que la période punk-bandana de Renaud ou que la légende en trois accords des Sex Pistols, les Canadiens de Duchess Says livrent avec « Sciences Nouvelles » ce supplément d’éducation qu’on devrait injecter à chaque étudiant du lycée Najat Vallaud-Belkacem grâce à des seringues non stérilisées.

Il faut au moins être canadien pour nommer son nouvel album en Français puis envoyer la purée bilingue sur son troisième long format en treize ans de carrière. Il faudrait d’ailleurs expliquer un jour à quel point les groupes canadiens, majoritairement venus de Montréal, ont beaucoup moins de complexes à enfoncer un triangle dans un rond, et à s’affranchir des barrières de la langue qui ici nous posent tant de problèmes (appelons ça le syndrome Téléphone).

Partant de là, « Sciences Nouvelles » nique tout. Annie-Claude Deschênes et son groupe de robot-danseurs reprennent la chanson à hélium là où les Sparks l’avaient arrêté ; même vitesse, même notion du glam shooté à la codéine, et l’ensemble passe à la vitesse d’un TGV sur le suicidaire synth-punk. Inertia Part II, deuxième titre, pourrait être une musique publicitaire vantant les mérites d’un vélo d’appartement conçu par Devo ; Travaillez devrait être l’hymne des manifestants de feu Nuit Debout militant pour l’instauration du disco révolutionnaire dans tous les comités de direction et I’m an Idea est la preuve définitive qu’il aurait fallu faire passer une visite médicale à ces fous furieux d’avant d’enregistrer cette étrangeté à lourde consonance de basse.

A disque punk, chronique courte. Rajoutons simplement que les sciences nouvelles dont il est ici question n’ont pas grand intérêt (« le disque est influencé par la science, mais d’une manière insipide », dixit Annie-Claude, bon ben merci), que sans trop savoir pourquoi on pense à la période novö-Castafiore d’Armande Altaï et que ce disque vaut évidemment toutes les reformations de LCD Soundsystem jusqu’en 2035, année officielle de la création d’un régénérateur de particules qui vous permettra de revivre la folle insouciance de votre adolescence quand vous vous ouvriez gaiement les veines avec le cul d’une bouteille Heineken (en 2035 la bière, jugée trop nocive pour vos corps fatigués, n’existera plus).

Duchess Says // Sciences Nouvelles // Slovenly/Bonsound
https://slovenly.bandcamp.com/album/duchess-says-sciences-nouvelles-lp

Le 17 Novembre – NANTES, Pôle Etudiant
Le 18 Novembre – PARIS, Petit Bain
Le 19 Novembre – METZ, Les Trinitaires
Le 23 Novembre – LYON, Marché Gare

Laisser un commentaire

A lire aussi