Connect
To Top

LE BRANLEUR ET LA GLANDEUSE
Un documentaire de Steven Seagal

Alors que la polémique fait rage en France autour du projet de crowdfunding « Agnès et JR ont besoin de votre argent parce qu’on ne leur a pas donné assez de fonds publics à claquer cet été dans le Lubéron », le cinéaste Steven Seagal de passage en France pour un concert de soutien à l’armée russe a proposé un geste de réconciliation entre les deux artistes et leur public.

On se rappelle que l’acteur réalisateur, fort de ses liens avec Vladimir Poutine, s’était récemment proposé pour servir d’ambassadeur entre les Etats-Unis et la Russie, dans le but de résoudre la crise Ukrainienne. Interpellé par un journaliste français, Steven Seagal s’est immiscé dans le débat autour de JR et d’Agnès Varda avec un nouveau projet de film.

« En Russie, a déclaré Steven Seagal au Lubéron Libéré, Monsieur JR aurait déjà été envoyé en prison pour atteinte à l’ordre esthétique, je ne parle même pas de la coupe de cheveux d’Agnes Varda qui bafoue chaque jour le paragraphe consacré au bon goût dans la convention de Genève. Venant du pays des droits de l’homme, je trouve cette situation assez triste. Le peuple de France ne devrait pas être ainsi pris en otage. Il faut recréer du lien entre l’art et les gens, c’est pour cela que je propose de faire un film cet été. »

Dans l’idéal nous espérons pouvoir filmer le lynchage des deux artistes en goguette vers la mi-juillet

Le documentaire Chasing Fuckers (en Français Le branleur et la glandeuse) devrait avoir pour vedette JR et Agnès Varda. Financé à 80% par la multinationale Pravdoil, Chasing Fuckers fait également appel à la générosité populaire via la plateforme de crowdfunding Kiss Kiss Bank Bank. Sur la page de présentation du film, Steven Seagal explique : « Inspiré par le film Délivrance, le projet est de réconcilier les paysans dégénérés du Lubéron avec la beauté, en organisant un grande Jacquerie contre les élites parisiennes. Nous allons ainsi suivre et attiser la révolte paysanne en organisant une grande chasse à l’homme dans le Lubéron. Nous suivrons les traces de JR et d’Agnès Varda. Ca ne devrait pas être trop difficile vu les images d’horreur qu’ils envisagent de coller sur les murs des villages qu’ils auront saccagés. Dans l’idéal nous espérons pouvoir filmer le lynchage des deux artistes en goguette vers la mi-juillet ».

jrvarda
Les 50 000 euros demandés par Steven Seagal via le site de crowdfunding devraient servir à payer les armes lourdes, le salaire de deux mercenaires russes et le napalm qui ne peuvent être pris en compte par le budget déjà alloué par le CNC. Les heureux contributeurs du projet ne seront pas oubliés puisqu’ils seront conviés à une grande fête au Silencio, le club parisien installé pour l’été dans la maison d’Agnès Varda. « Après le lynchage, nous avons pensé qu’il faudrait fêter ça avec le pillage du club de David Lynch ». Les contributeurs du projet, armés de fourches et de faux, pourront participer avec les gens du cru à l’attaque et à la mise à sac du club branché. Viol, beuverie et food truck devraient être au programme de cette grande fête populaire.

Steven Seagal n’est est pas à son coup d’essai puisqu’on se rappelle son documentaire La mort vue du ciel consacré au photographe de calendrier Yann-arthus Bertrand. Salué par Tarantino comme l’un des plus grand documentaire de l’histoire du cinéma, La mort vue du ciel montrait la traque, le combat et finalement l’élimination à l’aide de roquettes balistiques de l’hélicoptère de Yann-Arthus Bertrand.

Laisser un commentaire

A lire aussi