Connect
To Top

La Mverte tue le clip dans son nouveau clip

La plupart des clips racontent des histoires qui n’existent pas et pendant lesquelles l’artiste tente péniblement un lip sync à peine plus crédible qu’un playback de Britney Spears. Alexandre Berly aka La Mverte, lui, a décidé de hacker sa vidéo promotionnelle et c'est absolument jouissif. Ca se regarde juste en dessous.

A l’heure de la Youtubisation de la musique, et de sa fragmentation en autant d’images low budget montées par le cousin Jean-Kevin à sa pause dej’, on guette quotidiennement les signes d’espoirs qui permettraient de tenir et de supporter tous ces chanteurs indie même pas foutus de regarder correctement la caméra, et qui engorgent le tube avec des clips tellement vides de sens que même dix secondes de visualisation paraissent un siècle.

Ce besoin d’espoir, cette fois on le tient, ça va nous faire la semaine. Ca s’appelle The Inner Out, nom du premier single de La Mverte pour son vénéneux album à paraître chez Her Majesty’s Ship le 13 octobre.

Le fond (une musique addictive) et la forme (un synopsis-bêtisier) se marient subtilement pendant 3’38 et aboutissent à cette mise en abîme ultime où le héros du clip démonte lui-même toutes ces situations faussées et joue avec pour les envoyer, quelque part entre la galaxie Guy Debord et la supernova Jerry Seinfeld, dans la troisième dimension du non sens.

Comme la mention de Guy Debord est devenu le point Godwin de tout papier faussement intelligent, on va s’arrêter là. Ce truc se regarde avec mille fois plus de plaisir qu’un énième abrutissement pop à base de filles un peu con-con qui courent sur la plage et de rappeurs dyslexiques confondant PNL et ISF, et c’est tout ce qui compte.

4 Comments

  1. saigneur !d!ot

    3 juillet 2017 at 16 h 16 min

    la BRùt!

  2. schtreimel

    3 juillet 2017 at 16 h 47 min

    Excellent !

  3. Aziz

    3 juillet 2017 at 17 h 58 min

    !beurk! le croissant sans beurre!

  4. antoine Couder

    7 juillet 2017 at 10 h 00 min

    parfait !

Laisser un commentaire

A lire aussi