Connect
To Top

La compile ‘’Phil Collins a des yeux’’ prouve que Dumbhill a surtout des oreilles

A priori, aucun lien entre le film « La colline a des yeux » et le plus célèbre des batteurs manchots. C’était sans compter sur le label bordelais de Dumbhill, qui sort ces jours-ci une étonnante compilation de pop underground réunissant 20 musiciens pas vraiment influencés par « In the air tonight ». Quoique…

Dumbhill, à traduire par « la colline débile » dans la langue d’Herbert Leonard (le Phil Collins français), a eu une drôle d’idée. On ne sait pas trop s’ils s’étaient pris une grosse cuite la veille ou s’il s’agit d’un coming out pro Genesis, mais la compilation « Phil Collins a des yeux » a de quoi se faire arracher un œil pendant qu’on se coupe l’oreille au cutter : réaliser le mashup ultime en mariant l’underground du film La colline a des yeux à la pop mainstream de l’ami Philou, c’était leur projet.

Spécialisé – dixit – « dans la sortie de projets qui dorment sur des disques durs poussiéreux », le label de Bordeaux réussit donc cet exploit de proposer une sorte de radio fantasmée qui pendant une heure environ propose un mélange entre musique expérimentale (Radiante Pourpre), tubes FM venus d’une galaxie parallèle (le bien nommé Genesis de Bastien) et dédicaces directes aux batteries électroniques de Collins (Puissante et élégante de Le Humain), quand le maitre qui affirme avoir joué sur plein de disques cultes (« All things must pass » de George Harrison notamment) tapait des bambous sur les années 80.

Rien que la vidéo ci-dessous permet de comprendre que les mecs de Dumbhill ne vivent pas vraiment sur la même planète que l’handicapé qui a composé Another Day in Paradise.

Une seule contrainte (encore qu’elle soit pas vraiment respectée) sur cet objet satanique : composer des morceaux influencés par le batteur ou La colline a des yeux. Ca donne un étonnant concentré de déviances malsaines à mi-chemin entre ambient, techno et rap ; et pour reprendre la plus célèbre phrase du Steak de Quentin Dupieux, le dernier arrivé ne pourra pas être fan de « Phil Collins a des yeux ».

Des K7 de la compile OVNI sont dispos ici : 
https://dumbhill.bandcamp.com/album/va-phil-collins-a-des-yeux

Phil

 

 

1 Comment

  1. train in vain

    17 juillet 2017 at 18 h 58 min

    we (dont) go in borde-couilles

Laisser un commentaire

A lire aussi